Traduction littérale de « Firefly » , série américaine de science fiction d’une unique saison diffusée en 2002. On y découvre Nathan Fillion bien avant ses rôles dans « Lost » , « Desperate Housewives » et surtout « Castle » , j’avais à ce propos écrit tout un billet sur le recyclage des acteurs.

Le détail du générique est poussé jusqu’aux bandes noires décoratives, qui sont par moment d’ailleurs surimprimées par les effets lumineux.

La musique originale, « The Ballad of Serenity » , a été composée par Joss Whedon et interprétée par Sonny Rhodes, un célèbre chanteur de blues américain. Elle reflète avec brio l’esprit de la série, à savoir l’excellent mélange de western et de science-fiction, les paroles accompagnent le son dans le même sens.

Take my love, take my land
Take me where I cannot stand
I don’t care, I’m still free
You can’t take the sky from me
Take me out to the black
Tell them I ain’t comin’ back
Burn the land and boil the sea
You can’t take the sky from me
There’s no place I can be
Since I found Serenity
But you can’t take the sky from me…


Si l’envie de karaoké te prends, n’hésite pas à te laisser aller.



Et je sais ce que tu te dis depuis le début de l’article, la traduction de « firefly » c’est « luciole » .
, ,