Certaines séries télévisées démarrent avec un lot d’acteurs inconnus, dont la notoriété grandit heureusement ensuite proportionnellement à l’audience des épisodes.

L’incontournable « Vikings » n’échappe pas à cette règle, mais la troisième saison qui vient de débuter nous amène une tête familière en la personne du canadien Kevin Durand, qui tient le rôle de Harbard le vagabond (the wanderer en version originale).

kevin_durand_02

On avait déjà pu apercevoir sa tête dès l’an 2000 dans la célèbre « Stargate SG-1 » , où il tenait le rôle du Goa’uld Zipacna. Suivi de 2008 à 2010 par son rôle du sergent Martin Keamy dans la bien heureusement défunte « Lost » .

Et tu te souviens du mec à qui Hugh Jackman doit sans arrêt du pognon dans le film « Real Steel » en 2011? C’est lui, dans la peau de Ricky, qui se fait d’ailleurs bien défoncer à la fin.

Mais plus récemment il était Vasiliy Fet le dératiseur dans la première saison de « The Strain » , qui effectue sans trop de difficulté la transition des rats aux vampires.

kevin_durand_01

Des petits rôles à droite et à gauche, avec ce visage que l’on est certain d’avoir déjà vu quelque part.

,    
Les nouvelles séries américaines se succèdent les unes après les autres, fort heureusement les scénarios pourraves de certaines d’entre-elles permettent de rapidement faire un tri pour ne garder que le meilleur.

Après de nombreuses déceptions c’est donc un immense bonheur de découvrir « Death Valley » , une série diffusée depuis août 2011 sur MTV. Il y est question de zombies, de loups-garous et de vampires, le tout sur un ton complètement décalé.

L’histoire est simple : Depuis une année, toutes sortes de créatures dangereuses ont débarqué dans la vallée de San Fernando en Californie, une unité spéciale appelée Undead Task Force (UTF) a été crée pour gérer la situation. La série est tournée sous forme d’un documentaire caméra au poing, filmant les différents protagonistes dans leur lutte contre ce nouveau mal.


Les loups-garous sont tolérés par la population et les forces de l’ordre, certains sont même pères de famille, avec toutefois l’obligation de s’enfermer dans une pièce les soirs de pleine Lune.


Les vampires sont des gens cool qui organisent des soirées auxquelles participent les jeunes de la région. Finalement les seuls dénigrés sont les zombies, qui sont d’ailleurs exécutés sans aucun ménagement. Le sang et les tripes explosent en permanence à la gueule des gens, et au lieu de vomir on se surprend à être mort de rire.


Pour ne pas déroger à la règle, « Death Valley » contient même un petit recyclage d’actrice en la personne de Tania Raymonde, elle interprète l’officier Carla Rinaldi.


C’est elle qui tenait le rôle d’Alex Rousseau dans « Lost » , la fille de la française Danielle Rousseau (Mira Furlan) enlevée par les Others et élevée par Benjamin Linus (Michael Emerson).


En remontant encore le temps on peut également apercevoir cette actrice en tant que Cynthia dans la regrettée série « Malcolm in the Middle » , ici aux côtés de Reese (Justin Berfield).


Pour en revenir à « Death Valley » , si tu as aimé l’humour du film « Zombieland » et que tu trouves le scénario de « The Walking Dead » trop mou, alors cette série est pour toi. , , ,