Avoir son blog WordPress qui pète subitement un câble peut rendre fou, surtout après une soirée passée à chercher le problème.

Des erreurs PHP de dépassement mémoire se sont ainsi mises à apparaitre à chaque enregistrement d’article ou activation de plugin, rendant finalement le site web complètement inaccessible en n’affichant qu’une page blanche.

*Fatal error*: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 634437 bytes) in */wp-includes/functions.php* on line *335

Après avoir éliminé toutes les solutions possibles (piratage, hébergeur qui a changé quelque chose), réinstallé WordPress et vidé la boite d’anti-dépresseurs, c’est une solution relativement basique qui est apparue.

Je te la donne, dans le cas où ça t’arrive.

WordPress utilise une API qui place en cache certaines informations, ce module appelé « Transients API » semble provoquer des bourrages mémoire lorsque les objets cachés sont sérialisés ou désérialisés. Une purge en mode bourrin de ce cache résout le problème de mémoire précité.

Tu vas dans ton interface SQL et tu balances la purée.

DELETE FROM wp_options WHERE option_name LIKE '_transient_%'

Si ça peut sauver une seule personne d’une nuit à s’arracher les cheveux, c’est toujours ça de gagné.

, ,