Sorti en 1976, le film « Futureworld » est la suite de « Westworld » apparu sur grand écran trois années plus tôt, la lecture de l’admirable article à ce sujet est conseillée pour l’entretien de tes petits neurones désemparés.

Un mec aveugle et bourré n’a rien trouvé de mieux que de traduire le titre en « Les Rescapés du futur » , alors que celui choisi pour cet article est en toute impartialité bien meilleur.

L’histoire se passe quelque années après la tragédie du premier film et ses 145 décès brutaux, le centre de loisir Delos a rouvert. C’est la même technique employée par la série des « Jurassic Park » pratiquement deux décennies plus tard, tout a gravement merdé mais il suffit de changer quelques bricoles pour relancer l’affaire. Après tout, qu’est-ce qui pourrait se passer de mal?

futureworld_01

Le générique d’introduction dure six heures, c’est du moins l’impression ressentie quand la caméra zoome de manière interminable et branlante sur la pupille d’un des acteurs.

Lire la suite  

,    

Le film « Logan’s Run » est un récit post-apocalyptique de 1976, tiré du roman éponyme de William F. Nolan paru quelques années plus tôt.

Nous sommes en 2274, l’humanité vit sous des dômes dans d’immenses cités aseptisées, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Sauf un petit détail qui a son importance: l’espérance de vie est limitée à 30 ans.

logansrun_0001

Chaque citoyen porte un cristal dans la paume de sa main gauche, la couleur indique le temps qui lui reste à vivre. Jaune t’es peinard, vert t’es limite, rouge t’es bientôt mort, et quand ça clignote tu es cordialement invité à la cérémonie dite du « carrousel » afin d’y être désintégré dans l’espoir d’une renaissance.

logansrun_0009Coucou, je vais bientôt crever, et toi ça va?

Le concept rejoint celui de « In Time » sorti en 2011, un film dans lequel chaque humain est limité à 26 ans et porte un compteur sur son bras, indiquant le temps qui lui reste à vivre.

Lire la suite  

   

Le quatrième épisode de la deuxième saison de la très regrettée série « Farscape » contient une scène qu’il serait criminel de ne pas partager.

A bord de le leur vaisseau spatial Moya, notre équipe de héros traverse une zone dont la luminosité étrange leur fait à toutes et tous complètement perdre la boule. Un étrange passager nommé T’raltixx les a embarqué à l’insu de leur plein gré sur cet itinéraire pourri, on se rend compte que ce mec s’avère être une sale ordure qui se nourrit de lumière, comme un vampire se nourrit de sang.

Les membres d’équipage commencent à se foutre sur la gueule pour tout et n’importe quoi, la paranoïa monte quand chacun soupçonne l’autre de vouloir bouffer l’énorme ration de biscuits récemment acquise, d’où le titre de l’épisode que l’on pourrait traduire par « les biscuits n’ont pas d’importance » .

John Chrichton commence même à avoir des hallucinations, il voit leur pire ennemi Scorpius avec qui il tient d’ailleurs un dialogue résumant à lui seul l’ambiance d’insanité d’esprit qui règne à l’intérieur de Moya.

Scorpius: Kill her. Then we’ll have pizza and margarita shooters. Go on, John. Kill her. Do it. Do it.
John Crichton: Nobody has margaritas with pizzas!

Bref, il faut buter T’raltixx, en plus il est moche ça tombe bien. John Chrichton est désigné volontaire, chacun lui file un moyen de le protéger contre la lumière, à commencer par Zhaan qui lui enduit le visage de vomi-crème-solaire.

T’as même droit au GIF animé, j’ai ajouté les sous-titres par nécessité, parce que l’audio dans les images c’est pas encore ça.

Un des épisodes préféré des fans qui ont d’ailleurs envoyé des tonnes de crackers aux directeurs de la chaîne Sci Fi lorsque l’annulation de la série a été prononcée en septembre 2002.

,    

« Westworld » est un film de science-fiction sorti en 1973, il est écrit et réalisé par Michael Crichton, à qui l’on doit notamment « Jurassic Park » .

westworld_001

Comme une grande partie des films du même genre il se passe dans un « futur proche » , notion vague qui empêche les blogueurs de critiquer le manque d’anticipation des scénaristes. Mais vu que je m’en fous je ne vais pas me gêner.

Un parc d’attractions à thème nommé « Delos » reconstruit la vie du far west, de l’Europe médiévale ou de la Rome antique, au choix, et ça coûte très cher. La présentation du centre est effectuée par un mec qui a visiblement récupéré son costard dans un marché aux puces.

westworld_002Delos, les vacances du futur, mais dans le passé

Lire la suite  

, , ,    

Il y a dans la vie d’un acteur ou d’un réalisateur des films que tu préférerais oublier, c’est très probablement le cas de « Saturn 3 » , un nanar de science-fiction sorti en 1980 et réalisé par Stanley Donen.

saturn3_titre

L’histoire se passe évidemment dans le futur, la Terre est polluée et l’humanité cherche des solutions de survie à plus ou moins long terme. L’action est centrée sur deux savants agronomes Adam et Alex, qui bossent en autarcie depuis trois ans dans un laboratoire souterrain sur un des deux-cent satellites de Saturne. Ils sont accompagnés par leur chienne Sally, qui fait caca partout et aboie en permanence, comme tout clébard qui se respecte.

Adam est joué par Kirk Douglas, surtout connu pour être le père de l’acteur et producteur Michael Douglas.

saturn3_004

Sa collègue et amante Alex est jouée par Farrah Fawcett, une drôle de dame dont la célébrité a explosé grâce à son rôle de Jill Munroe dans la première saison de la série télévisée « Charlie’s Angels » en 1976.

saturn3_003

Tout cet équilibre est bousillé par l’arrivée du capitaine Benson, un psychopathe meurtrier qui se fait passer pour un scientifique.

saturn3_002

C’est l’acteur Harvey Keitel qui tient ce rôle, on a pu l’apercevoir dans différentes productions cultes telles que « Taxi Driver » , « Thelma et Louise » , « Bad Lieutenant » ou encore « Reservoir Dogs » .

Lire la suite  

, ,    

Je t’avais récemment parlé du film Total Recall sorti en 1990, he bien figure-toi qu’un remake a été projeté en 2012 dans nos salles obscures.

Plusieurs points diffèrent de la version originale, le principal étant que ce n’est curieusement plus Arnold Schwarzenneger qui interprète Douglas Quaid mais l’acteur irlandais Colin Farrell.

Il a entre autre tenu le rôle James Crockett en 2006 dans l’adaptation cinématographique de la série télévisée « Miami Vice » , il était également Stu Shepard en 2003 dans le flippant « Phone Game » .

Ce brave Douglas Quaid est marié depuis plusieurs années à Lori, un laideron obèse joué par Kate Beckinsale.

Les amateurs de vampires et autres loups-garous auront certainement reconnu Selene, la tueuse de lycans de la saga « Underworld » , sans sa tenue de cuir moulante et ses lentilles de contact.

« Poum poum, vilains toutous! »

Contrairement au « Total Recall » de 1990, l’action de cette version 2012 se passe entièrement sur Terre, avec toutefois quelques allusions subtiles à la colonisation martienne. Notre planète a été rendue inhabitable par tous les crétins qui roulent en Hummer et les armes chimiques de la troisième guerre mondiale, ne reste que deux endroits viables.

Comme ça tout le monde parle anglais

L’Union Fédérale Britannique est une grande puissance économique, tandis que l’Australie alors appelée « la Colonie » est un état pauvre dominé par le premier. Ces deux nations aux antipodes l’une de l’autre sont reliées par un métro gigantissime appelé « The Fall » , ou « La Chute » en Français.

Les habitants de la Colonie sont oppressés, de cette frustration est née la « Resistance » , un mouvement rebelle au nom original dont le but est de détruire The Fall.

Le trajet dure dix-sept minutes pour parcourir les douze-mille kilomètres et quelques qui représentent le diamètre moyen de notre planète, ce qui nous donne une vitesse impossible de quarante-cinq-mille kilomètres par heure, sans compter l’accélération et la décélération.

De plus, le diamètre du tube faisant vingt-cinq mètres à une couille près, on peut grossièrement estimer son volume. On obtient ainsi un peu moins de six milliards de mètres cubes de gravats à déblayer, soit une montagne de près de deux kilomètres de largeur, de profondeur et de hauteur.

Dire que les scénaristes ne pensaient même pas qu’un taré allait faire les calculs.


Lire la suite  

, ,