Le film de Robert Zemeckis « Back To The Future 2 » sorti en 1989 présente avec humour le sujet des voyages dans le temps, les paradoxes temporels qui leur sont lié et les dangers qu’une telle technologie pourrait provoquer entre de mauvaises mains.

Le transport d’une époque à l’autre s’effectue au moyen d’une voiture DeLorean DMC-12 trafiquée, le voyageur temporel n’a qu’à saisir la date voulue sur un tableau de bord, rouler à 88 miles à l’heure (environ 142 kilomètres à l’heure) et la magie opère dans une grosse explosion lumineuse.

De nombreuses images du tableau de bord ont été retouchées numériquement et diffusées sur Internet avec la fourbe intention de faire croire que le futur dans lequel débarquent Marty McFly (Michael J. Fox), sa copine Jennifer Parker (Elisabeth Shue) et le docteur Emmett Brown (Christopher Lloyd) était le jour courant.

Pratiquement chaque trimestre un canular du genre circule sur les réseaux sociaux, relayé immédiatement par un nombre affolant de contacts tous plus crédules les uns que les autres.

bttf2_fakeFake!

Que les choses soient claire, les protagonistes arrivent le 21 octobre 2015. Ni avant, ni après.

Lire la suite  

,    

Je t’avais récemment parlé du film Total Recall sorti en 1990, he bien figure-toi qu’un remake a été projeté en 2012 dans nos salles obscures.

Plusieurs points diffèrent de la version originale, le principal étant que ce n’est curieusement plus Arnold Schwarzenneger qui interprète Douglas Quaid mais l’acteur irlandais Colin Farrell.

Il a entre autre tenu le rôle James Crockett en 2006 dans l’adaptation cinématographique de la série télévisée « Miami Vice » , il était également Stu Shepard en 2003 dans le flippant « Phone Game » .

Ce brave Douglas Quaid est marié depuis plusieurs années à Lori, un laideron obèse joué par Kate Beckinsale.

Les amateurs de vampires et autres loups-garous auront certainement reconnu Selene, la tueuse de lycans de la saga « Underworld » , sans sa tenue de cuir moulante et ses lentilles de contact.

« Poum poum, vilains toutous! »

Contrairement au « Total Recall » de 1990, l’action de cette version 2012 se passe entièrement sur Terre, avec toutefois quelques allusions subtiles à la colonisation martienne. Notre planète a été rendue inhabitable par tous les crétins qui roulent en Hummer et les armes chimiques de la troisième guerre mondiale, ne reste que deux endroits viables.

Comme ça tout le monde parle anglais

L’Union Fédérale Britannique est une grande puissance économique, tandis que l’Australie alors appelée « la Colonie » est un état pauvre dominé par le premier. Ces deux nations aux antipodes l’une de l’autre sont reliées par un métro gigantissime appelé « The Fall » , ou « La Chute » en Français.

Les habitants de la Colonie sont oppressés, de cette frustration est née la « Resistance » , un mouvement rebelle au nom original dont le but est de détruire The Fall.

Le trajet dure dix-sept minutes pour parcourir les douze-mille kilomètres et quelques qui représentent le diamètre moyen de notre planète, ce qui nous donne une vitesse impossible de quarante-cinq-mille kilomètres par heure, sans compter l’accélération et la décélération.

De plus, le diamètre du tube faisant vingt-cinq mètres à une couille près, on peut grossièrement estimer son volume. On obtient ainsi un peu moins de six milliards de mètres cubes de gravats à déblayer, soit une montagne de près de deux kilomètres de largeur, de profondeur et de hauteur.

Dire que les scénaristes ne pensaient même pas qu’un taré allait faire les calculs.


Lire la suite  

, ,