Il semblerait qu’il existe encore à notre époque des personnes ayant accès à Internet et n’ayant pourtant jamais entendu parler des « mèmes » .

Citons Wikipédia, référence en matière de définitions bien pensées.

Un mème (de l’anglais meme ; calqué sur gène, sans rapport et à ne pas confondre avec le français « même » ) est un élément culturel reconnaissable répliqué et transmis par l’imitation du comportement d’un individu par d’autres individus. L’Oxford English Dictionary définit le meme comme « un élément d’une culture (prise ici au sens de civilisation) pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l’imitation ».

Le terme anglais de meme a été proposé pour la première fois par Richard Dawkins dans « Le Gène égoïste » (1976) et provient d’une association entre « gène » et « mimesis » (du grec « imitation »). Dawkins souligne aussi la parenté de son terme avec le mot français « même ». Les mèmes ont été présentés par Dawkins comme des réplicateurs, comparables à ce titre aux gènes, mais responsables de l’évolution de certains comportements animaux et des cultures.

Wikipedia

Ce concept génétique a muté voici quelques années pour donner naissance au phénomène que nous connaissons maintenant bien : les mèmes informatiques.

Il s’agit d’images diverses auxquelles un texte en anglais est apposé, principalement composé de deux paragraphes, l’un en haut et l’autre en bas. Les lettres employées sont généralement en majuscules blanches lisérées de noir.

La fonction du mème dépend de l’image, chaque image donnant un thème à respecter obligatoirement. Certaines mèmes donnent des conseils, d’autres permettent de se confesser, les objectifs sont innombrables.

Lire la suite