Le Qatar qui soudoie la FIFA... n'importe quoi... si le football était basé sur le pognon ça se saurait.

L’entrainement militaire suisse exige une discipline hors du commun, une force de caractère exceptionnelle, un physique athlétique, une santé à toute épreuve et des bottes bien cirées.

bottes_cirees_meme

L’armée, un domaine où le cirage des pompes peut ouvrir bien des voies, dans tous les sens possibles et imaginables que cette phrase peut avoir.

   

Le foot-business impose ses règles.

herji_foot_business

Tu peux retrouver tous les dessins de Herji sur son site web.

,    

S’il est un art que l’armée suisse maitrise à merveille ce n’est clairement pas celui de la guerre, mais celui du ridicule, et s’il tuait nous serions peut-être enfin débarrassés de cette communauté pitoyable.

Il y a une semaine un peuple apeuré a majoritairement refusé d’abolir l’armée obligatoire, faisant de la Suisse un des derniers pays de l’Europe géographique à utiliser ce concept obsolète. Les justifications étaient diverses, et plus saugrenues les unes que les autres.

Parmi elles, le risque d’invasion.

Ainsi, pour se prémunir du terrible envahisseur gaulois, notre grande muette helvétique a effectué fin août un exercice grandeur nature au scénario hautement probable.

Tiens toi bien.

Balayée par la crise économique, la France s’est désintégrée en plusieurs entités régionales. L’une d’entre-elles, la « Saônia » dont les frontières sont celles du Jura français, a décidé d’envahir la Suisse.

Cette attaque, menée par une organisation paramilitaire proche du gouvernement de la Saônia et appelée BLD (Brigade Libre de Dijon) consistait à venir chercher l’argent que la Suisse a volé à Saônia en envahissant la Suisse par trois points de passage proches de Neuchâtel, Lausanne et Genève.

Tu continueras de lire quand t’auras fini de rire.

Une opération de cette envergure a certainement dû nécessiter des mois de préparation pendant lesquels aucune de ces légendaires intelligences militaires n’a remis en cause son utilité ou son côté aberrant.

Ces trois jours de carnaval vert-kaki ont coûté une fortune au contribuable, en plus de claquer des litres d’essence ou gaspiller le temps de milliers d’hommes, tout cela pour un scénario aussi probable qu’une invasion extra-terrestre par des saturniens en porte-jarretelle.

saoniaImage newsnetz.ch

Notons plusieurs points importants.

Premièrement: ce n’est pas une blague, malgré les apparences qui peuvent au premier abord faire penser à un canular grotesque.

Deuxièmement: attention, c’est une information qui va en surprendre plus d’un, mais la France ne va pas envahir la Suisse! Non, n’insiste pas, c’est insensé.

Troisièmement: cet exercice a été effectué il y a un mois, et pourtant l’information n’arrive aux médias qu’aujourd’hui, une semaine après les votations pour abolir l’obligation de servir. Le hasard quand même, c’est incroyable.

Quatrièmement: il est important de rappeler que notre armée n’est pas professionnelle, les troupes sont composées de civils dont certains profitent de ces instants loin de la civilisation pour tenter de battre le record à l’éthylomètre avant de prendre la route.

boire ou conduire

Je te le dis sincèrement, ce ne sont clairement pas ces troufions helvétiques au bord du coma éthylique qui pourront repousser la vaillante Brigade Libre de Dijon!

Au final, on retiendra que toute cette histoire de simulation d’invasion française n’est qu’une vaste ineptie loufoque de plus dans la longue liste de l’armée suisse, et que toute personne qui a refusé d’abolir le service obligatoire la semaine passée approuve directement ce genre de bouffonnerie.

La confiance des dirigeants de l’armée a été renforcée par les tristes résultats des votations du 22 septembre 2013, le sentiment d’impunité qui les animait auparavant ne va qu’augmenter et multiplier ce genre de nouvelle absurde. Ils n’ont même plus peur du ridicule, cloitrés dans leurs univers hermétiques tels des déséquilibrés paranoïaques. Le pire étant qu’ils bénéficient de l’appui du peuple, qui trouvera toutes les justifications nécessaires à cette farce.

Ce serait presque drôle, s’ils n’étaient pas lourdement armés.

Source : lematin.ch
Merci à @MlleFunambuline et Stan pour l’information
, ,    
La Plaine. La Plaine.

Avoir son blog WordPress qui pète subitement un câble peut rendre fou, surtout après une soirée passée à chercher le problème.

Des erreurs PHP de dépassement mémoire se sont ainsi mises à apparaitre à chaque enregistrement d’article ou activation de plugin, rendant finalement le site web complètement inaccessible en n’affichant qu’une page blanche.

*Fatal error*: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 634437 bytes) in */wp-includes/functions.php* on line *335

Après avoir éliminé toutes les solutions possibles (piratage, hébergeur qui a changé quelque chose), réinstallé WordPress et vidé la boite d’anti-dépresseurs, c’est une solution relativement basique qui est apparue.

Je te la donne, dans le cas où ça t’arrive.

WordPress utilise une API qui place en cache certaines informations, ce module appelé « Transients API » semble provoquer des bourrages mémoire lorsque les objets cachés sont sérialisés ou désérialisés. Une purge en mode bourrin de ce cache résout le problème de mémoire précité.

Tu vas dans ton interface SQL et tu balances la purée.

Si ça peut sauver une seule personne d’une nuit à s’arracher les cheveux, c’est toujours ça de gagné.

, ,    

L’avantage d’être développeur est que l’on peut créer des outils informatiques selon ses propres besoins, ainsi est née l’idée de TranquillePG.

TranquillePG est un outil d’information conçu dans le but d’optimiser le temps d’attente aux arrêts de bus en ville de Genève. Le concept est simple: indiquer à quel moment quitter son bureau ou sa maison afin de ne pas rater le bus ni trop attendre à l’arrêt.

L’interface se présente de la manière suivante.

tranquillepg_01

L’utilisateur indique quelles lignes il désire suivre (en cliquant sur le bouton « Nouveau… » ), à partir de quel arrêt et pour quelle destination, ainsi que le temps qu’il lui faut pour rejoindre l’arrêt de bus ou de tram à pieds. Sur la fenêtre s’affiche ensuite les prochains départs prévus dans l’heure avec un code couleur expliqué sur la page d’aide visible en cliquant sur le bouton « ? » .

tranquillepg_02

Ces codes couleurs tiennent compte du temps restant avant l’arrivée du bus, ainsi que du temps qu’il faut pour rejoindre l’arrêt à pieds.

Lire la suite  

,    

herji_boucs_emissaires

Tu peux retrouver tous les dessins de Herji sur son site web.

,    
L’initiative du GSsA visant à abolir le service militaire obligatoire a été écrasée ce dimanche par 73.2 % des moutons helvétiques, un refus difficile à digérer lorsque l’on est père d’un petit garçon qui devra vivre par la faute de citoyens apeurés dans l’attente d’une humiliation programmée à sa majorité.

73.2 %, une débacle prévue depuis longtemps, un concours avait été mis en place ici-même et c’est @s427 qui gagne un Gripen (ou un Fass 90) pour s’être le plus approché du résultat.

gssa_22sept2013Image NewsNet

Notons quand même la performance presque humaine de Genève avec une refus à 57.9 %, contrebalancé par les bovins d’Uri qui ont fait culminer leur refus à 85 %.

Voyons le bon côté des choses, les distilleries du pays continueront à vivre grâce à nos milliers de soldats dont la réputation en terme de résistance éthylique n’est plus à démontrer.

Ah oui, le titre de cet article fait allusion à mon respect actuel pour le peuple suisse.

(et mes excuses à tous les bovins du pays pour cette comparaison dégradante)    
Une femme qui vote en faveur de l'armée c'est comme un homme qui vote pour interdire la péridurale.