Arrêtez d'envoyer des photos de la Lune prises avec vos téléphones, le résultat est pourri. Arrêtez d'envoyer des photos de la Lune prises avec vos téléphones, le résultat est pourri.

On finira par le savoir, le 22 septembre prochain les moutons citoyens helvètes voteront pour accepter ou hélas plus probablement refuser l’initiative visant à abolir le concept obsolète d’armée obligatoire.

Dans un pays aussi conservateur que la Suisse on peut aisément comprendre la montée au créneau des partis de droite et d’extrême-droite, en témoigne cette nouvelle affiche des jeunes-UDC de Genève dans laquelle on retrouve un grand nombre d’éléments simplistes mais malheureusement très efficaces sur les démunis intellectuels.

Le visage et les informations personnelles ont été floutés afin de garantir un certain anonymat au protagoniste, la critique étant faite sur l’ensemble et non sur la personne.

affichejudc_small_03

La métaphore est aisément saisissable: la plus grosse force armée du pays qui n’a visiblement pas l’efficacité nécessaire pour se défendre est prise en otage et menacée d’être exécutée sommairement par un petit groupe d’antimilitaristes pacifistes.

Je te laisse savourer l’ironie, prends ton temps.

Lire la suite  

   
Pi time! Pi time!
Je me demande si le scotch tiendra en cas d'incendie. Je me demande si le scotch tiendra en cas d'incendie.

En 2009, le célèbre écrivain Stephen King publiait un livre en deux tomes baptisé « Under the Dome » , l’histoire est celle d’une petite ville américaine subitement recouverte par un dôme invisible, indestructible et anéchoïque.

La série télévisée éponyme très librement adaptée de ces deux énormes bouquins est en train d’être diffusée aux États-Unis, et tout geek qui la visionne n’aura pas manqué de remarquer l’utilisation exclusive (voire abusive) d’appareils électroniques tournant sous Windows Mobile.

Ainsi, lorsque la flic Linda Esquivel (jouée par Natalie Martinez) se retrouve coincée sous le dôme et qu’elle tente de communiquer par papiers interposés avec son petit-ami resté dehors, ce gros nerd répond en utilisant sa tablette Surface.

utd_03Le papier c’est has-been, même aux toilettes

Les gamins s’y mettent aussi, avec gros plans sur les inimitables briques qui ont d’ailleurs également fait le succès de Windows 8.

Ou pas.

utd_02

Heureusement, tout s’explique pendant une fraction de seconde lors du générique final, à condition de cligner des yeux au bon moment.

utd_04

Pour le coup, le générique de début aurait quand même pu être un peu plus honnête et en rapport avec le contenu de la série.

utd_01

L’avenir nous dira si le dôme plante à la fin, en affichant un superbe écran bleu à la place.

Merci à @Vorphalax et @MisteraiR de m’avoir signalé la présence du sponsoring dans le générique.
   
La cohérence du Stauffer. La cohérence du Stauffer.

Je t’avais demandé hier d’élire le pire argument en faveur d’une armée obligatoire, et contre toute attente c’est un des plus classiques qui est sorti vainqueur.

T’as pas voté? C’est trop tard.

Un grand merci aux 83 personnes qui ont donné leur avis, en cadeau un camion militaire dans toute sa splendeur.

swiss_army_truck_crash

Au coude à coude serré on retrouve donc « C’est la tradition » avec 28% des voix et « Sinon nous allons nous faire envahir » avec 27%.

Les traditions : Ces pratiques ancestrales très commodes qui présentent l’énorme avantage de ne pas avoir à se poser la moindre question, l’argument du mouton qui ne veut surtout pas réfléchir, un poids dans la balance du débat proche de la plume de pigeonneau.

L’invasion des troupes étrangères : Reste encore à savoir par quel pays, mais ayant personnellement entendu d’un partisan des avions de combat qu’une attaque aérienne asiatique était probable, plus rien ne m’étonne.

En troisième position on retrouve le fameux camp de vacances qui a d’ailleurs valu à son auteur un article entier, l’armée suisse doit en effet rester obligatoire car « elle permet d’aider 50 familles avec handicapés lourds à prendre des vacances » . Parfaitement.

Mais ce qu’il faut surtout retenir ne vient pas des votes, un certain nombre de visiteurs ont en effet exprimé leur difficulté à ne choisir que deux réponses parmi toutes celles proposées, toutes authentiques et visiblement énoncées sans aucune remise en question lors de confrontations.

Quelle conclusion pouvons-nous en tirer?

Le concept de l’armée obligatoire n’a aucun argument valable en sa faveur, et pourtant la majorité du peuple va décider de la conserver le 22 septembre prochain.

Pourquoi?

Parce que c’est comme ça.

,    
, ,

Le 22 septembre prochain, le peuple suisse sera amené à voter pour l’abolition de l’obligation de servir. Je t’avais récemment parlé dans un article précédent des arguments pourris de certains opposants à cette excellente initiative qui n’a pourtant aucune chance de passer.

Ce qui ne t’empêchera pas de glisser un OUI dans l’urne, histoire d’envoyer un signal clair à notre brave patrie conservatrice.

on_a_pas_le_tempsCrédits : olivergemperle.com pour le GSsA

En attendant, tu vas aujourd’hui pouvoir participer à une grande expérience inédite, en élisant tout simplement le pire argument entendu en faveur du système de milice actuel. Tous les choix proposés sont authentiques, en plus d’être pathétiques et vides de sens.

Lire la suite  

   

Le film « The Dark Knight Rises » est un thriller d’action américano-britannique de Christopher Nolan centré sur le personnage de Batman. Il s’agit de la suite de « Batman Begins » sorti en 2005 et de « The Dark Knight » en 2008, du même réalisateur.

Mange un peu de bande-annonce, c’est bon pour la santé.

Le nombre d’acteurs recyclés y est impressionnant. Tiens, pour que tu puisses le constater de tes propres noeils (le correcteur qui suggère « yeux » , le con) voici une liste loin d’être exhaustive.

On y retrouve par exemple Anne Hathaway dans le rôle de Selina, alias Catwoman (bien que ce surnom ne soit pas explicitement cité).

anne_hathaway_selina_catwoman

On avait pu apercevoir son minois dans de nombreux films tels que « The Devil Wears Prada » ou la comédie cucul « The Princess Diaries » (« Princesse malgré elle » ), c’était aussi elle la Reine Blanche aux côtés de Johnny Depp dans « Alice in Wonderland » (« Alice au pays des merveilles » ) de Tim Burton.

white_queen_alice_anneThe White Queen

Lire la suite