Ils sont partout, et on en croise tous les jours! Qui ça? Les cons pardi. Que ce soit dans les transports publics, sur la route, au travail, au supermarché, dans ton immeuble ou dans la rue.

Nous sommes d’ailleurs tous le con de quelqu’un d’autre, mais après tout être con c’est comme être mort, on n’en n’est pas conscient.

Et toi? Lequel de ces cons t’irrite le plus?

Lire la suite  

   

L’humain naît pur, puis il grandit et assiste impuissant à la destruction de ses rêves par le broyeur impitoyable qu’est notre monde. Heureusement, de cette époque enfantine magique reste parfois le souvenir d’une comptine qui nous trotte en tête.

Mais écouter une chanson de notre enfance avec l’oreille d’un adulte ne produit pas toujours le même résultat, les hormones aidant nous y décelons souvent un côté graveleux et pervers dans ce qui devrait être à la base innocent.

Tu te souviens évidemment de ce refrain…

Au clair de la Lune, mon ami Pierrot, prête-moi ta plume pour écrire un mot.

La version originale utilisait semble-t-il le terme « lume » au lieu de « plume » . La « lume » étant un mot ancien utilisé pour désigner la lumière, ce qui rend bougrement plus logique tout le reste de la chanson, comme tu pourras le constater. Mais passons.

L’histoire à priori touchante contient deux personnages de la commedia dell’arte, ce pauvre Arlequin qui vient demander de la « lume » (ou une « plume » on s’en fout) à son ami Pierrot, car…

Ma chandelle est morte, je n’ai plus de feu, ouvre-moi ta porte, pour l’amour de Dieu.

L’esprit lubrique verra dans « la chandelle morte » un parallèle avec l’impuissance temporaire d’Arlequin qui cherche à rallumer le feu. Fort heureusement la suite calmera ces ardeurs (ou pas), car c’est une chanson pour les enfants après tout. Non?

Les couplets qui suivent sont quelque peu moins connus, on y apprend ainsi que…

Au clair de la Lune, Pierrot répondit: Je n’ai pas de plume, je suis dans mon lit. Va chez la voisine, je crois qu’elle y est, car dans sa cuisine on bat le briquet.

L’expression de « battre le briquet » peut signifier plusieurs choses, c’est par exemple ce moment désagréable quand tu marches et que tes deux genoux se percutent, mais l’expression désigne également ce rare instant où une étincelle jaillit lorsque tu frappes deux silex ensemble.

Comment ça? Tu ne tapes jamais tes genoux l’un contre l’autre? Tu n’allumes jamais de feu avec un silex?

La troisième définition du battage de briquet correspondra probablement plus à ton mode de vie, du moins je l’espère pour toi, puisque c’est un des innombrables synonymes de l’acte sexuel.

Pierrot conseille ainsi à Arlequin d’aller niquer la voisine, on ne sait d’ailleurs pas trop pourquoi Arlequin est venu en premier lieu toquer à la porte de Pierrot.

Au clair de la Lune, l’aimable Lubin, frappe chez la brune, elle répond soudain: Qui frappe de la sorte? Il dit à son tour: Ouvrez votre porte, pour le dieu d’amour!

Prétexter dieu pour s’envoyer en l’air, les témoins de Jéhovah peuvent aller se rhabiller avec leurs pratiques chastes.

Note au passage qu’un « lubin » est un moine lubrique, ce troisième couplet possède d’ailleurs une version alternative destinée aux jeunes oreilles, trop aimable.

Au clair de la Lune, s’en fut Arlequin. Tenter la fortune au logis voisin. Qui frappe à la porte? Dit-elle à son tour. Ouvrez votre porte, pour le dieu d’amour !

Mais en fin de compte, tout finit toujours de la même manière, dans cette quatrième et ultime strophe.

Au clair de la Lune, on n’y voit qu’un peu. On chercha la plume, on chercha le feu. En cherchant d’la sorte, je n’sais c’qu’on trouva. Mais je sais qu’la porte sur eux se ferma…

Hé ouais, Arlequin se tape la voisine à la fin de la chanson, ton enfance est détruite, tout le plaisir est pour moi.

,    

Tu penses que tu n’as pas d’amis? Tu te sens seul? À chaque problème sa solution! Voici donc la technique dite de la drama queen qui va te permettre en quelques minutes d’attirer l’attention sur ton insipide personne, en utilisant pour cela le pire sentiment existant: la pitié.

Il te suffit de posséder un simple compte Facebook, et de respecter dans l’ordre les trois étapes qui feront de toi le centre des discussions pendant au moins une bonne heure, comblant ainsi tous tes manques affectifs et ta cote de popularité descendante.

1. Annonce publiquement que tu vas quitter Facebook ou au pire un groupe Facebook, en utilisant si possible des arguments émouvants (« je ne suis plus à ma place » , « j’ai besoin de respirer » )

2. Attends que tout le monde te demande de rester, ajoute régulièrement quelques notes déchirantes et mielleuses simulant l’indécision (« je ne sais pas » , « je vais voir » )

3. Annonce que tu vas finalement rester sur Facebook

Tu vois? Tu n’es pas seul!

N’oublie pas d’insulter ceux qui auront juste répondu « ok » ou « au revoir » , ils sont trop intelligents et auront percé à jour ta tentative manipulatrice, de tels individus sont dangereux pour la société.

   

Réconforter quelqu’un exige parfois de savoir juste fermer sa gueule et écouter, une simple oreille attentive suffit en effet dans la majorité des cas. C’est toutefois un exercice difficile lorsque l’on est victime du syndrome du sauveur, ou pire lorsque l’on pense avoir la solution idéale au problème exposé.

Et dans le pire des cas, s’il n’existe aucune solution alors une phrase bateau bien placée peut parfois combler un silence gênant, à condition que le destinataire ne soit bien évidemment pas doté d’un esprit critique suffisant pour se rendre compte de la fourberie.

À toi de choisir.

La pire phrase à sortir dans des situations critiques


  • Il y a pire sur Terre (42%, 15 Votes)
  • C'est la vie (28%, 10 Votes)
  • On a toujours le choix (22%, 8 Votes)
  • Il a eu de la chance dans son malheur (8%, 3 Votes)

36 votants


Loading ... Loading ...

Tu peux avec grand plaisir commenter ton choix et partager tes expériences vécues, parce que c’est comme ça.

   

Quand le vandalisme devient d’utilité publique… are you ready? Car se laisser mourir de faim est visiblement la nouvelle tendance pour l’été 2015.

zalando_affiche

   

Peu de gens le savent, mais Facebook n’est pas gratuit, Twitter n’est pas gratuit, Whatsapp n’est pas gratuit, Pinterest n’est pas gratuit, Instagram n’est pas gratuit, et la liste est longue.

produit_toi

Nos données personnelles sont des marchandises comme les autres, et sans réelle possibilité de le contrer, il est quand même bon de le souligner.

, ,    

De nos jours on ne réussit pas, on « fait le buzz » .

À la base le terme bourdonnant était réservé aux exceptions, aux grandes réalisations qui se distinguaient des autres, aux révélations de notre réseau favori.

Plus maintenant, et il n’y a qu’à compter le nombre de sites qui contiennent le mot « buzz » pour s’en persuader. Un vrai « buzz » partira de n’importe où, sauf d’un site qui prétend les créer artificiellement.

Car trop de « buzz » tue le « buzz » .

Plusieurs méthodes plus ou moins morales existent pour promouvoir une vidéo ou un article, toutes dépendant directement de sa qualité. Si celle-ci est bonne alors l’envolée vers la notoriété se fait généralement seule, avec le temps, dans le cas contraire il faut user de stratagèmes vicieux.

Mais pourquoi?

Pour l’égo, pour les milliers de faux amis qui cliquent sur « j’aime » , pour gagner quelques maigres centimes avec les pauvres publicités affichées qui passeraient à travers les filtres de nos navigateurs.

Les techniques pour appâter le clic du chaland sont basiques, mais fonctionnent encore mieux qu’une goute de sang dans un aquarium rempli de requins.

Quelques exemples pervers.

Les ordres

« Vous devriez voir cette vidéo » , « à voir absolument » , « regardez donc ça »

On te dit quoi faire, et comme tu n’as aucune volonté tu vas t’exécuter sagement, tel le zombie dont la souris reste la seule extension corporelle n’ayant pas pourri.

buzz_04

D’ailleurs maintenant, tu vas aller cliquer sur le bouton « J’aime » en bas de cet article! TOUT DE SUITE!

Lire la suite  

,    

Les couples sont en grande majorité dysfonctionnels, et pourtant nous cherchons sans arrêt à nous caser avec un membre du sexe opposé. Va comprendre.

Il existe un grand nombre de moyens pour atteindre cet objectif ambitieux et suicidaire, le premier étant de sortir. Pourtant, l’attrait de la facilité aurait plutôt tendance à nous pousser vers des sites de rencontres ou des applications mobiles. Grave erreur.

Apercevoir une demoiselle esseulée et avoir le courage d’engager spontanément la discussion lorsque l’on est maladivement timide avec la gent féminine relève de deux critères :

Toi bourré
Elle encore plus bourrée

Heureusement, il existe une technique idéale pour briser la glace tout en forçant par la même occasion un grand nombre de filles à te parler, et ceci (et c’est là que c’est génial) sans violer aucune règle éthique : le speed dating !

Oui, c’est le sujet de cet article.

Sa réputation est complètement erronée et il est important de mettre fin aux idées reçues, en effet ce genre de soirée n’est pas que pour les personnes désespérées.

Le concept est diaboliquement efficace, plusieurs femmes aussi folles que toi cherchent également à briser leur célibat, chacune est assise à une table dans une salle réservée pour l’occasion. Un nombre équivalent d’hommes restent tour à tour six minutes en face à tenter de se vendre tel des marchands de tapis, puis se décalent d’une place sur la droite lorsque l’organisateur de la soirée le demande. Pour la première on est hésitant, à la quinzième c’est l’orgie cérébrale, une grosse résistance au déjà-vu et à la lassitude sont de rigueur.

Sur ton torse de mâle viril, un autocollant avec ton prénom en Comic Sans. Dans tes mains, un papier et un stylo que tu éviteras de mordiller nerveusement. Si une femme te plait tu écris son nom sur ton papier, et dans le cas hautement improbable où elle a fait pareil avec toi alors tu reçois le lendemain un courriel avec son téléphone. Sinon, tu continues à t’amuser en toute liberté.

Lire la suite  

,    

L’humain est un animal social, mais curieusement faire des rencontres est beaucoup plus compliqué qu’il n’y parait.

La caste maudite des introvertis débute avec un sérieux handicap de départ, contrairement à son opposé dénué de toute inhibition dont les membres finissent d’ailleurs fréquemment catalogués en tant que délinquants sexuels sur madmoiZelle. Dans tous les cas le juste milieu n’est pas si simple à atteindre, que l’on parte d’une extrémité ou de l’autre.

Heureusement, il existe une foultitude de moyens techniques pour pallier à cette dégénérescence sociale, tu te souviendras ainsi peut-être des déboires de ton serviteur sur le célèbre site Adopte Un Mec.

Trop lent, trop lourd, place à la rapidité des applications mobiles d’ultraspeed dating, qui sont aux rencontres ce que Mac Donald est à la haute gastronomie. On mise tout sur la quantité bon marché, voire gratuite.

Il existe une version mobile d’Adopte Un Mec, mais l’utiliser en tant que mâle revient à se taper un message d’interdiction d’entrée neuf fois sur dix, afin de soi-disant respecter une parité des sexes qui disparait mystérieusement en payant un abonnement mensuel.

aum_mobileL’argent résout tout

Mis de côté donc.

Dans le lot testé des fast-meet on notera du meilleur au pire: Voo (signé Lovoo), Blendr (signé Badoo, application non obligatoire), Tinder et finalement Hot or not.

tinder_01

Je sais que les icônes ne sont pas dans l’ordre, ta gueule.

Lire la suite  

,    

Pour obtenir des réponses aux grandes questions qui meuvent notre univers il faut savoir parfois poser des questions simples, et pour une fois la réponse ne sera pas « 42 » .

Ainsi donc, selon toi…

Notre monde en un mot


  • Argent (76%, 45 Votes)
  • Sexe (24%, 14 Votes)

59 votants


Loading ... Loading ...

Tu peux également argumenter ton choix, car contrairement à ceux proposés la section des commentaires est chaste et gratuite.

,