Traquer les nouvelles fautes de grammaire sur Twitter est un exercice qui s’avère de plus en plus passionnant au fil du temps, les cinq précédentes expériences (1, 2, 3, 4 et 5) témoignent toutefois du bien fondé d’une telle action.

Aujourd’hui encore ta précieuse contribution est demandée, afin de choisir parmi ces trois infâmes boulettes inédites.

Tout d’abord…

Les femmes en seinte

Attention mesdames à ne pas vous rendre en Seinte, cette région fait visiblement grossir.

twitter_en_seinte_03
twitter_en_seinte_01
twitter_en_seinte_02

Ainsi que leurs variantes immaculées « en sainte » , amen!

twitter_en_seinte_04

Lire la suite  

,    

Ça y’est, le rouleau compresseur Netflix est enfin arrivé en Suisse depuis ce merveilleux matin du 18 septembre 2014. Si tu sors du coma à l’instant alors cet outil te sera probablement inconnu, tu auras heureusement fait le bon choix en venant ici.

Netflix est un système de streaming légal (diffusion en direct) américain, c’est même LE système de streaming par excellence, puisque la société compte 50 millions d’utilisateurs à travers le monde. En théorie cela permet de visionner à volonté une quantité incroyable de séries télévisées et de films, le tout pour un prix mensuel fixe tout à fait abordable.

Trois abonnements sont proposés:

Un accès sur 1 appareil en qualité standard
Un accès sur 2 appareils en simultané et haute définition
Un accès sur 4 appareils en simultané, en haute définition et définition 4K sur les programmes disponibles

Et comme tu vas rapidement le constater, les prix vont du simple au double selon le pays dans lequel tu te trouves.

netflix_03

Les américains paient ainsi respectivement 7.99 $ (7.51 CHF), 8.99 $ (8.45 CHF) et 11.99 $ (11.27 CHF) pour les trois abonnements à disposition.

Les Français un peu plus, soit 7.99 € (9.67 CHF), 8.99 € (10.89 CHF) et 11.99 € (14.52 CHF).

Une fois n’est pas coutume, le record est atteint par nous autres riches Suisses qui payons 11.90 CHF, 12.90 CHF et 17.90 CHF. Soit 20% de plus que les Français, et 60% de plus que les américains.

Cela en vaut-il vraiment la peine? Hélas non, en pratique c’est malheureusement un autre son de cloche puisque le catalogue proposé en Suisse respecte la triste loi dite de la chronologie des médias.

La chronologie des médias est la règle définissant l’ordre et les délais dans lesquels les diverses exploitations d’une œuvre cinématographique peuvent intervenir. Cette réglementation a essentiellement pour but la sauvegarde de l’exploitation en salle des films. Ce n’est en effet qu’après une durée déterminée que les autres formes d’exploitation (vidéo à la demande, télévision…) sont autorisées.

Source: Wikipedia

En bref, tout le contenu de Netflix disponible chez nous date d’au minimum trois ans, trente-six mois à se faire oublier au fond d’une cave, et si c’est positif pour du pinard ça ne l’est clairement pas pour des séries télévisées.

netflix_01

Prenons l’exemple de la célèbre série américaine « The Big Bang Theory » dont la huitième saison commence dans une semaine, sur Netflix seules les cinq premières sont disponibles.

Hormis les prix le résultat n’est pas vraiment à la hauteur des espérances, et sachant qu’en Suisse le téléchargement illégal n’est pas puni il y a fort à parier que les aficionados de séries américaines qui ont utilisé cette technique jusqu’ici vont continuer à faire de même.

Au final l’expérience reste une grosse déception qui n’est pas vraiment de la faute à la société Netflix, mais qui est plutôt due à ces lois européennes stupides. Nous autres consommateurs sommes prêts à payer pour du contenu chargé légalement, mais rien ne bougera tant que les ayants droits resteront cloitrés dans une époque révolue.

,    

Dénoncer les innombrables erreurs de grammaire plus ou moins volontaires sur Twitter provoque la même poussée hormonale que d’imaginer tabasser un motard qui te réveille en pleine nuit avec sa bruyante tondeuse (de merde).

Ne mens pas, tu le sais.

Afin d’assouvir ces bas instincts tu vas aujourd’hui et pour la cinquième fois pouvoir choisir parmi cette nouvelle série d’insultes à la langue française. Les quatre précédentes éditions peuvent être retrouvées en cliquant sur les chiffres 1, 2, 3 ou 4, et aussi un peu grâce à la magie de l’Internet mondial.

Commençons.

La caserne d’Ali Baba

Ali Baba, célèbre militaire arabe qui ouvre les portes de la caserne en criant « sésame ouvre-toi! » .

twitter_caserne_01

twitter_caserne_02

twitter_caserne_03

Lire la suite  

,    

L’Institut national de l’audiovisuel (Ina) est un établissement français chargé entre autres d’archiver les contenus audiovisuels au fil du temps.

Une émission de 1947 appelée « la télévision, oeil de demain » présente une vision du futur dans laquelle la télévision a envahi le quotidien, ce moyen aujourd’hui dépassé par les appareils connectés à Internet montre que notre réalité actuelle a largement dépassé la fiction de l’époque.

Le simple fait de visionner cette vidéo sur un site web le prouve.


Lire la suite  

,    

Envoyer des images sur son blog WordPress est une opération extrêmement simple. Cependant, le gestionnaire de médias a la fâcheuse tendance de toujours rendre l’image cliquable en y ajoutant un lien sous la forme d’une balise HTML « a » tout autour.

Désactiver cette fonctionnalité est relativement facile, mais ça te demandera quelques compétences dans l’édition de fichiers PHP, ainsi que la maitrise d’un outil FTP pour rapatrier et éditer le code source de ton site.

Premièrement, tu vas te rendre dans le répertoire de ton thème WordPress.

Tu remplaces « memepasmal » par le nom de ton thème courant.

Tu ouvres le fichier « functions.php » , qui devrait commencer par la balise d’ouverture PHP et se termine par la balise de fermeture. Quelque part entre ces deux balises tu vas simplement ajouter une ligne.

Et voilà, adieu les liens automatiques sur tes images envoyées!

, ,    

Visiter le musée de la technologie de Stockholm et y voir son premier PC en vitrine, gros coup de vieux garanti.

ibm_pc_musee

Si quelqu’un possède un déambulateur à vendre, je suis preneur.

,    

Tout bidouilleur aura un jour utilisé le logiciel « Win32 Disk Imager » afin de créer une carte mémoire ou une clé USB bootable.

Le gros problème de cet outil est sa fâcheuse tendance à modifier les partitions des supports amovibles, les rendant inutilisables par la suite. Ainsi, une carte de 8 gigas pourra n’être vue par Windows comme n’ayant ensuite que quelques mégas disponibles, peu pratique pour une réutilisation.

Voici donc comment réattribuer toute la place d’une clé USB ou d’une carte SD qui aurait été malencontreusement partitionnée par un logiciel tel que « Win32 Disk Imager » . Note bien qu’une fausse manipulation dans ce qui suit peut rendre ton ordinateur tout entier définitivement hors-service, mais si tu réfléchis bien avant chaque action tout devrait bien se passer.

D’abord tu vas dans le menu « Démarrer » de Windows, puis tu choisis « Exécuter » .

Là tu lances l’invité de commande en tapant.

Sur la console qui s’ouvre, tu démarres l’outil de partitionnement qui devrait ouvrir une nouvelle fenêtre.

Sur cette nouvelle ligne de commande tu vas maintenant lister les disques de ton système en utilisant la commande suivante.

Puis avec un peu de jugeote tu détermines lequel est ta carte SD, sur cet exemple c’est clairement le disque numéro 8 car sa capacité d’environ 7580 MO correspond aux 8 gigas indiqués sur son étiquette.

diskpart_01

Lire la suite  

,    

Avoir son blog WordPress qui pète subitement un câble peut rendre fou, surtout après une soirée passée à chercher le problème.

Des erreurs PHP de dépassement mémoire se sont ainsi mises à apparaitre à chaque enregistrement d’article ou activation de plugin, rendant finalement le site web complètement inaccessible en n’affichant qu’une page blanche.

*Fatal error*: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 634437 bytes) in */wp-includes/functions.php* on line *335

Après avoir éliminé toutes les solutions possibles (piratage, hébergeur qui a changé quelque chose), réinstallé WordPress et vidé la boite d’anti-dépresseurs, c’est une solution relativement basique qui est apparue.

Je te la donne, dans le cas où ça t’arrive.

WordPress utilise une API qui place en cache certaines informations, ce module appelé « Transients API » semble provoquer des bourrages mémoire lorsque les objets cachés sont sérialisés ou désérialisés. Une purge en mode bourrin de ce cache résout le problème de mémoire précité.

Tu vas dans ton interface SQL et tu balances la purée.

Si ça peut sauver une seule personne d’une nuit à s’arracher les cheveux, c’est toujours ça de gagné.

, ,    

L’avantage d’être développeur est que l’on peut créer des outils informatiques selon ses propres besoins, ainsi est née l’idée de TranquillePG.

TranquillePG est un outil d’information conçu dans le but d’optimiser le temps d’attente aux arrêts de bus en ville de Genève. Le concept est simple: indiquer à quel moment quitter son bureau ou sa maison afin de ne pas rater le bus ni trop attendre à l’arrêt.

L’interface se présente de la manière suivante.

tranquillepg_01

L’utilisateur indique quelles lignes il désire suivre (en cliquant sur le bouton « Nouveau… » ), à partir de quel arrêt et pour quelle destination, ainsi que le temps qu’il lui faut pour rejoindre l’arrêt de bus ou de tram à pieds. Sur la fenêtre s’affiche ensuite les prochains départs prévus dans l’heure avec un code couleur expliqué sur la page d’aide visible en cliquant sur le bouton « ? » .

tranquillepg_02

Ces codes couleurs tiennent compte du temps restant avant l’arrivée du bus, ainsi que du temps qu’il faut pour rejoindre l’arrêt à pieds.

Lire la suite  

,    

Je t’avais parlé il y a de cela plus d’un mois des applications Android indispensables pour te la péter sur les réseaux sociaux photographiques, aujourd’hui je vais te montrer une astuce pour réussir une superbe tiny planet en forme de spirale.

tiny_planete_howto_01

Bien évidemment l’astuce fonctionne mieux avec une structure urbaine régulière. Précisons également que toutes les opérations décrites seront effectuées sur ton smartphone Android, si tu utilises un iMachin c’est le moment de changer.

La première chose à faire est évidemment de prendre la photo, avec la particularité de ne pas saisir le sujet de face, mais légèrement en perspective.

tiny_planete_howto_02

Si tu penses en deux dimensions alors tu remarqueras que les toits de ces immeubles semblent du coup légèrement pencher vers la gauche, c’est la base de l’effet de spirale.

Avec un outil de retouches d’images (du genre de l’excellent « Snapseed » ) tu redresses l’image en te basant sur les repères fixes (dans ce cas le haut des toits) puis tu recadres selon tes envies pour éliminer le décor inutile, l’important est que les deux bords droite et gauche de l’image puissent former une continuité une fois mis bout à bout.

tiny_planete_howto_03

L’immeuble semble être de travers, mais si tu regardes bien le haut du toit est droit, c’est là le concept de cette incroyable astuce.

Finalement, tu ouvres ton image recadrée avec la fameuse application « Tiny Planet FX Pro » (qui coûte trois balles sur le Play Store), et puis tu joues avec les paramètres.

tiny_planete_howto_04

Et voilà.

, ,