Retour au blog

Il y a quelques mois sortait le casque de réalité virtuelle pour Playstation 4, quelques jeux se sont depuis lors démarqués du lot, et parmi eux « Werewolves Within » .

Le concept est basé sur le célèbre jeu de carte « Les Loups-Garous de Thiercelieux » , et son village infesté de loups-garous discrètement présents sous leur forme humaine. Plusieurs joueurs sont assis en rond autour d’une table, chacun possède un rôle plus ou moins secret, et le but est de déterminer lesquels sont les loups-garous.

La version PSVR est identique, sauf que l’on joue en réalité virtuelle dans la peau d’un habitant du village de Gallowstone, avec de vraies personnes du monde entier. La discussion s’effectue vocalement au moyen du micro incorporé au casque, pour cette raison il est important de bien sélectionner des salons de jeu francophones avant de rejoindre une partie.

Quand on rejoint le jeu on peut soit se retrouver dans une salle d’attente, soit en tant que spectateur d’une partie en cours. Dans le premier cas on attend six joueurs minimum, et on peut lancer. Dans le second cas on attend la fin de la partie en cours, et on rejoint la salle d’attente avec les joueurs ensuite.

Tout le long du jeu, le joueur peut ouvrir son grimoire avec le bouton de la manette, le grimoire contient des informations précieuses sur les rôles potentiellement présents, les demandes d’amis, et plein d’autres choses.

Une partie se déroule en trois phases, tout d’abord on discute pendant une dizaine de minutes afin de déterminer qui sont les loups-garous, ensuite on passe aux votes, et finalement les joueurs ayant obtenu le plus de votes sont éliminés. Les joueurs villageois peuvent élire un meneur, la voix du meneur compte double lors du scrutin final.

Chaque joueur à la possibilité de chuchoter à son voisin de droite ou de gauche, la discussion est privée, les autres joueurs n’entendent que des bruits de chuchotement.


Au début d’une partie, chaque joueur se voit attribuer un rôle aléatoire. Il peut y avoir plusieurs villageois et plusieurs loups-garous, les autres rôles son uniques. En général la partie commence par un tour de table où chacun explique son rôle, bien entendu le mensonge est de mise si l’on est loup-garou, traître, déviant ou élu.

Le Villageois (Villager)

C’est le rôle de base qui demande le moins de boulot car aucun pouvoir n’est à disposition, hormis le fait d’élire un meneur. Élire un meneur peut être une technique afin de disculper un villageois, on se met d’accord afin qu’un seul villageois suspect élise une personne de confiance en tant que meneur, si cette personne n’est pas élue meneur alors le prétendu villageois n’en n’est pas un.

Le Pisteur (Tracker)

Le pisteur peut flairer à sa droite ou à sa gauche, et inculper ou disculper la moitié des joueurs. Il arrivera à savoir s’il y a au moins un loup garou à sa gauche ou à sa droite, ou aucun, mais il ne saura bien évidemment pas précisément lequel.

Le pisteur doit activer son pouvoir depuis le grimoire, puis se se pencher d’un côté ou de l’autre de l’assemblée pendant quelques secondes. Les indices apparaissent ensuite directement au dessus des têtes des joueurs.

L’Astrologue (Astrologer)

L’astrologue arrive à savoir si un ou plusieurs rôles sont bien présents dans la partie.

L’astrologue doit activer son pouvoir depuis le grimoire, puis regarder les étoiles pendant quelques secondes. L’indice apparaît ensuite dans son grimoire.

L’Illuminé (Drifter)

L’illuminé arrive à connaitre deux rôles absents de la partie. N’oublions pas que le grimoire indique à tous les joueurs les rôles potentiels présents dans la partie, avec quelques ajouts de faux rôles afin de brouiller les pistes. L’illuminé peut donc savoir quels sont les rôles présents.

L’indice est affiché dans son grimoire dès le début de la partie. Tout comme pour l’astrologue, la technique est d’annoncer son rôle, puis d’attendre la fin du tour de table afin de déterminer si quelqu’un usurpe un de ces rôles.

La Commère (Gossip)

La commère reçoit deux indices potentiels sur deux joueurs aléatoires. Au moins un de ces deux indices est vrai, pour savoir lequel on peut s’appuyer sur les indices d’autres joueurs avec un pouvoir.

Le pouvoir de la commère s’active automatiquement, le premier indice apparaît dès le début de la partie directement au dessus du joueur concerné, et le deuxième indice arrive après quelques minutes de jeu.

L’Observateur (Watcher)

L’observateur regarde un joueur précis, il peut déterminer deux rôles potentiels, un des deux sera forcément vrai.

L’observateur active son pouvoir depuis le grimoire, puis il fixe un joueur pendant quelques secondes. Les deux icônes de rôles potentiels apparaissent directement au dessus de la tête du joueur visé.

Le Limier (Houdsman)

Lorsque le limier se penche pour discuter avec un joueur, il peut alors connaitre son rôle avec certitude après cinq secondes. L’indice apparaît directement au dessus de la tête du joueur. C’est à priori un rôle idéal, sauf que les loups-garous ont le même, du coup les limiers sont souvent suspectés.

L’Élu (Saint)

L’élu peut connaitre avec certitude le nom d’un loup-garou, mais il doit pour cela prier, cette action consiste à se pencher en avant pendant une dizaines de secondes. Le problème est que ce geste est très visible, et que si tous les loups-garous votent pour éliminer l’élu alors ils remportent la partie, même s’ils sont tués.

Une tactique jugée anti-jeu consiste à tous « prier pour l’élu » , tous les joueurs se penchent en avant en même temps pendant une dizaine de secondes, l’élu est alors noyé dans la masse. Cette pratique est assez mal vue et pourrit un peu l’ambiance.

Le Traître (Turncloack)

Le traître est un humain qui aide les loups-garous, il connait leur identité mais ce n’est pas réciproque. Le traître gagne si aucun loup-garou n’est éliminé, il doit donc attirer les soupçons sur lui ou sur un joueur innocent.

Le Loup-garou (Werewolf)

Le loup-garou n’a qu’un seul pouvoir, celui de connaitre avec certitude les rôles de ses voisins de droite ou de gauche avec cinq secondes de discussions chuchotée. C’est le même principe que le limier. Leur but est de trouver l’élu et de tous voter pour lui, ou alors d’attirer les soupçons sur un villageois. Le loup-garou voit qui sont les autres loups-garous, mais ils ne voient pas qui est le traître.

Le Déviant (Deviant)

Le déviant n’a qu’une seule envie, celle de mourir. C’est le pire rôle à jouer, car il faut attirer sur soi les soupçons sans en faire trop, si le déviant est démasqué alors il n’a aucune chance de gagner. Si le déviant meurt alors il gagne la partie, quoi qu’il arrive.

Voici un extrait d’une partie en cours que j’avais rejoint en tant que spectateur, en attendant mon tour. On y voit le vote final et l’élimination d’un loup-garou.

Chacun de ces joueurs est chez soi avec son joli casque de réalité virtuelle sur la tête, plongé dans la peau de son personnage. Les mouvements de tête sont reproduits sur l’avatar, il est même possible de se lever pour prendre la parole, cela coupe pendant dix secondes les micros des autres joueurs la première fois que l’on effectue cette action.

C’est un jeu très social, qui donne parfois lieu à des discussions insensées dans la salle d’attente. Si l’on est le premier à arriver on doit malheureusement parfois attendre plusieurs minutes que d’autres joueurs se connectent.

On discute, on se ment, le but est d’être fourbe, et essayer de convaincre le reste de la population de son innocence.

À essayer.

,     mardi 7 février 2017

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.