Retour au blog

On se demandait depuis longtemps quelle série télévisée pourrait bien nous tenir autant en haleine que « Game of Thrones » , référence télévisuelle qui mobilise toujours autant son public après de nombreuses années.

Alors que le désespoir s’installait est arrivée « Westworld » la providentielle, merci HBO une fois de plus!

westworld_2016_logo

L’histoire est celle d’un parc d’attraction basé sur le thème du far-west. Les principales différences avec Disneyland sont que les figurants sont tous des robots, que l’on peut les flinguer ou coucher avec, et dans l’ordre que l’on veut. Le scénario est diaboliquement tordu et les twists fréquents, après plusieurs semaines de visionnage (à raison d’un épisode tous les lundis) c’est souvent l’intégralité des épisodes passés qu’il faut revoir.

Il n’y a aucun moyen d’expliquer la raison pour laquelle les premières lignes de cet article ne doivent pas être lues sans tomber dans un spoiler qui gâcherait la première saison toute entière. Donc si tu n’as pas vu l’intégralité de la première saison de « Westworld » , arrête toi impérativement à l’alerte spoiler qui va suivre

Tu peux dans ce cas occuper ton temps libre en lisant la présentation du premier épisode, qui ne gâche pratiquement rien et ne dévoile surtout pas l’intrigue fondamentale. Jette également un oeil à l’article concernant le film de 1973, la comparaison vaut le détour.

La présentation ci-dessous est particulière, elle se déroule en effet dans le sens chronologique des événements. Cela peut paraître logique mais n’oublions pas qu’il aura fallu attendre le tout dernier épisode pour constater que les différentes scènes se passent à des époques différentes. Heureusement, les nombreuses théories glanées sur le web laissaient présager cette issue.

Dans l’ordre donc.

Il y a plus de trente ans (vers 2016)

Le parc Westworld est créé, les ingénieurs vivent pendant trois années avec les androïdes afin de les éduquer, ces derniers sont appelés « hosts » .

Parmi les pionniers créateurs du parc on retrouve le docteur Robert Ford (Anthony Hopkins) et son associé le mystérieux Arnold Weber (Jeffrey Wright).

westworld_2016_01Magie des effets spéciaux, Anthony Hopkins jeune

Durant ces trois années, les techniciens vivent en compagnie des androïdes dans le parc fermé au public. Ils leur apprennent à danser, à parler, à se comporter comme des humains.

westworld_2016_13

On y croise l’androïde Angela, qui fait un bref passage devant la caméra. L’actrice Talulah Riley qui tient ce rôle est l’ex-femme d’Elon Musk, elle a donc du baigner dans la technologie pendant ses années de mariage.

westworld_2016_12

Arnold Weber fabrique une androïde à laquelle il s’attache particulièrement, Dolores, pour qui il a de grands projets.

westworld_2016_42

Après la première année, quelques robots commencent à passer le test de Turing, un test d’intelligence artificielle réel fondé sur la faculté d’une machine à imiter une conversation humaine.

Arnold Weber participe en tête à tête à des sessions de discussion avec Dolores, son but est de l’éveiller à la conscience à l’aide d’un « chemin » qu’elle doit emprunter, cette voie est appelée « the maze » , qui signifie « le labyrinthe » .

westworld_2016_08Dolores et Arnold

Ces sessions se passent dans une salle secrète située sous une église blanche du parc, dans le village d’Escalante.

westworld_2016_26

Arnold Weber se rend compte que Dolores est consciente, il ne veut pas que le parc ouvre au public et que ses créations ne soient reléguées aux simples rôles d’animateurs pour riches touristes en manques de sensations. Robert Ford n’est pas de cet avis, un conflit d’intérêt éclate.

La fin justifie les moyens, Arnold Weber insère en Dolores la personnalité d’un tueur nommé Wyatt, il lui donne une arme afin qu’elle tue tous les autres hosts avec l’aide de Teddy, un cow-boy manipulé du début à la fin.

westworld_2016_29

Arnold Weber sait que le massacre n’empêchera pas Robert Ford d’ouvrir le parc, il programme donc son propre assassinat par le biais de Wyatt, qui se donnera finalement la mort après avoir commis son crime.

westworld_2016_40Violent Delights Have Violent Ends

Tout cela pour rien, car le parc ouvre quand même au public quelques temps après. Afin d’éviter une mauvaise publicité, Robert Ford efface toute trace de Arnold Weber.

Les visiteurs sont appelés « guests » , ou « newcomers » par les figurants.

Il y a trente ans (vers 2022)

William et son futur beau-frère Logan arrivent au parc, William est censé se marier prochainement avec Juliet, la soeur de Logan.

westworld_2016_05Logan et William

William est pris en charge par Angela, qui a été recyclée en hôtesse d’accueil.

westworld_2016_06Angela et William

Quand William lui demande si elle est humaine ou non, elle répond « si tu ne parviens pas à faire la différence, est-ce que ça a de l’importance? » . Sujet du bac philo l’année prochaine.

William et Logan passent une nuit dans le village principal de Sweetwater, en passant devant le bordel Mariposa on peut apercevoir la tenancière en robe blanche et Clementine Pennyfeather (jouée par Angela Sarafyan) qui leur fait des avances.

westworld_2016_07♬ Oh My Darling, Clementine ♬

William rencontre Dolores, elle laisse tomber une boite de conserve en chargeant son cheval, William ramasse la boite et la lui tend. Une scène à priori insignifiante, mais qui aura sa petite importance par la suite.

westworld_2016_28Dolores et William

Le lendemain, William et Logan partent effectuer une chasse à l’homme, histoire de profiter un peu des animations scénarisées proposées par les organisateurs.

Dolores les rejoint, il leur arrive quelques aventures jusqu’au soir où William s’embrouille violemment avec Logan. Leurs chemins se séparent, William et Dolores partent seuls de leur côté.

Nos deux tourtereaux finissent par s’envoyer en l’air dans un train qui traverse le territoire des indiens Ghost Nation. Sachant que William devait épouser la soeur de Logan ça le perturbe un peu.

Le jeune couple arrive à Escalante, lieu du massacre perpétré il y a une ou deux années par Wyatt (l’alter ego diabolique de Dolores), des souvenirs brutaux remontent à l’esprit de Dolores.

Logan débarque et les capture, il est maintenant gradé dans la cavalerie et porte même un insigne similaire à la main-du-roi dans « Game of Thrones » .

westworld_2016_22Logan, Hand of the King

Logan éventre Dolores pour bien montrer à William qu’elle n’est qu’un robot, et que sa sœur est, en tant qu’humaine, vachement mieux.

Dolores fuit, blessée physiquement et émotionnellement.

William pète un câble, sa vraie nature violente lui est révélée lors de sa quête pour retrouver Dolores coûte que coûte. Il tue à tout-va, jusqu’au moment où il retrouve sa douce lobotomisée en train se se faire courtiser par un figurant quelconque.

William quitte Westworld et rentre chez lui, on suppose qu’il épouse alors Juliet, la soeur de Logan. Il achète la majeure partie des actions du parc.

Quinze années s’écoulent.

Il y a une quinzaine d’années (vers 2037)

Dans son laboratoire secret, Robert Ford crée un androïde identique à Arnold Weber, son défunt ami.

westworld_2016_20Souci du détail, les poils de cul

Le robot est appelé Bernard Lowe, un anagramme de Arnold Weber. Les fanatiques de théories avaient découvert le pot-aux-roses (Bernard = Arnold) bien avant cette révélation qui n’a été faite que dans le huitième épisode. N’oublions pas que la série diffuse les événements dans le désordre, les scènes que nous voyions avec Arnold étaient jusqu’au huitième épisode prises pour des scènes avec Bernard.

Bernard Lowe est nommé à la tête du département de programmation du parc. Une machine qui programme des machines, l’expérience est intéressante.

Personne ne connait sa vraie nature artificielle, le plus fou est que lui-même ignore sa condition. Ainsi quand Bernard regarde une photo sensée représenter Robert Ford, un collaborateur quelconque et Arnold Weber, le programme de dissonance cognitive ne lui permet que de voir les deux premiers.

westworld_2016_14Tiens cette photo est mal cadrée, il y a un espace à droite

Son esprit élimine toute incohérence qui pourrait compromettre sa santé mentale, la photo originale montre en effet Arnold Weber sur l’emplacement vide.

westworld_2016_18

Pour plus d’humanité, Bernard Lowe se voit également infligé en mémoire une fausse histoire tragique, la mort de son fils unique.

westworld_2016_15

Programmation cruelle, serait-ce donc la souffrance qui nous rend vivants?

Il y a un an (en l’an 2051)

Bernard Lowe entretient une liaison amoureuse avec une humaine responsable du parc, Theresa Cullen (Sidse Babett Knudsen), cette dernière ignore bien entendu comme tout le monde que Bernard est un être artificiel.

westworld_2016_09Theresa Cullen et Bernard Lowe

Theresa Cullen est une espionne industrielle à la solde de Delos, la maison-mère qui veut obtenir les secrets du parc. Leur but est également de dégager Robert Ford.

On apprend que la femme de William s’est suicidée après trente années de mariage. Lors de ses funérailles, leur fille commune annonce à William que c’est sa cruauté qui est responsable de ce geste tragique. William revient donc au parc afin d’établir s’il est vraiment un monstre ou non, car Westworld par sa liberté d’action aurait la capacité de révéler l’être qui est caché au fond de nous.

westworld_2016_32L’homme en noir

D’un point de vue narratif, on ne saura pas avant le dernier épisode que cet homme en noir est en fait William trente ans plus tard, tout est ficelé afin que le spectateur ait l’impression qu’il s’agit de plusieurs personnages différents et à la même époque.

William pénètre de force dans une maison de campagne au hasard afin de commettre le crime le plus abominable pour un être humain, tuer une mère et son enfant. Avec un sang froid effrayant, il abat une host prénommée Maeve et l’androïde qui lui fait office de fille.

westworld_2016_10

On a beau se dire que ce sont des machines, la scène n’en demeure pas moins insoutenable, surtout si on est parent.

Cette pauvre Maeve dévastée rampe à l’extérieur et s’effondre avec sa fille dans ses bras, au milieu du symbole représentant le maze.

westworld_2016_11

Par cette action l’homme en noir réalise qu’il est effectivement un psychopathe dénué d’émotions, il veut dorénavant découvrir ce qu’est ce maze, ce sera sa quête.

Maeve est amenée à l’atelier pour y être réparée, mais elle est tellement traumatisée qu’elle se suicide devant les techniciens, à la grande incompréhension de tous. Ces machines seraient-elles donc capables d’émotions?

westworld_2016_21

Maeve est rapiécée, sa mémoire purgée et reprogrammée, elle sera dorénavant la nouvelle tenancière du bordel Mariposa, dans le village de Sweetwater.

westworld_2016_23

Aujourd’hui (en l’an 2052)

L’action actuelle commence avec la mise à jour « Rêverie » fournie par Robert Ford à une poignée d’hosts utilisés comme cobayes, l’objectif est de les rendre encore plus humains en leur permettant de rêver (de moutons électriques?).

westworld_2016_04Clementine en plein rêve dans l’atelier souterrain

Mais cela signifie également qu’ils ont accès à des mémoires enfouies, de leurs précédents rôles par exemple.

Dolores quant à elle revit la même journée sans cesse, une amourette scénarisée avec ce bon vieux Teddy.

westworld_2016_02Teddy et Dolores

Chaque jour, Dolores laisse tomber une boite de conserve de son cheval, et chaque jour, Teddy la ramasse et la lui tend. Les scénaristes du parc se sont inspirés de la rencontre entre Dolores et William, trente ans auparavant.

Alors que Dolores rentre chez elle avec Teddy, un groupe de pillards attaque sa maison et tue son père devant ses yeux.

L’homme en noir intervient et tue les bandits, mais ses intentions sont viles. Teddy essaie de le tuer mais il n’y parvient pas, car un host ne peut pas faire de mal à un guest.

westworld_2016_03Man In Black vs. Teddy

Cette scène est une des toutes premières de la saison (pour te dire à quel point c’est dans le désordre), c’est ainsi que l’on apprend que Teddy est un host. L’homme en noir tue Teddy sans aucun remord, il emmène ensuite Dolores dans la grange pour la violenter.

Elle est réparée par les techniciens, son père aussi, leurs mémoires sont effacées comme chaque soir, puis ils sont finalement réintégrés dans leur boucle scénaristique. Dolores recroise même l’homme en noir le lendemain sans le reconnaître (c’est lui qui ramasse la boite de conserve tombée du cheval).

Il arrive ensuite plusieurs aventures à l’homme en noir, bien déterminé à percer le secret du maze. Il se fait notamment capturer par Angela, qui n’est visiblement plus hôtesse d’accueil.

westworld_2016_30

Angela semble toujours avoir été consciente qu’elle est une machine, elle annonce à l’homme en noir que le maze n’est pas destiné aux humains.

Maeve commence à s’éveiller, et même se réveiller pendant les séances de rapiéçage dans les ateliers, provoquant la stupeur chez ses deux techniciens attitrés. En cause la dernière mise à jour « Rêverie » qui lui fait se rappeler la scène du massacre de sa fille.

Elle séduit facilement Felix, un des deux techniciens chargé de réparer les androïdes victimes des guests un peu trop violents.

westworld_2016_24

Elle a un peu plus de mal avec son collègue Sylvester, mais avec les bons mots on arrive à convaincre n’importe qui.

westworld_2016_25Mais euh elle a même pas dit « s’il vous plait » !

Sous la pression, les deux techniciens poussent toutes les caractéristiques de Maeve à 100%, faisant d’elle la plus puissante androïde du parc. Maeve parvient même à contrôler les autres figurants.

Alors qu’elle discute au bar avec Clementine, tout le monde se fige, des techniciens ont bloqués les moteurs et les consciences de tous les hosts. Ils viennent chercher Clementine. Durant l’intervention, Maeve est pleinement consciente et fait semblant d’être également paralysée.

westworld_2016_27

Clementine est utilisée lors d’une démonstration sensée prouver que la dernière mise à jour de Robert Ford rend les hosts violents, en décrédibilisant ainsi son travail il sera plus facile de l’éjecter. L’expérience tourne mal, Clementine est décommissionnée et placée dans l’entrepôt au dernier sous-sol.

Une nouvelle Clementine à l’apparence différente est mise en place au parc, elle récite les mêmes dialogues à Maeve, consciente de la situation et un peu dépitée.

westworld_2016_31

De leurs côtés, Theresa Cullen et Bernard Lowe découvrent l’atelier secret de Robert Ford. Lorsque Bernard Lowe tombe sur les plans de son propre corps il prononce cette phrase de préservation mentale qui est depuis devenue un « mème » .

westworld_2016_17« Doesn’t look like anything to me »

C’est le même principe de dissonance cognitive qui l’a empêché de voir Arnold Weber sur la photo de groupe.

Le duo se fait surprendre par Robert Ford.

westworld_2016_16Gotcha!

Robert Ford avoue qu’en effet, Bernard Lowe est une machine, Theresa Cullen réalise qu’elle se tape un automate depuis plusieurs années. Robert Ford prend le contrôle de Bernard Lowe, qui tue Theresa Cullen sans même se rendre compte de ses actes.

Bernard Lowe veut tuer Robert Ford mais se retrouve pris à son propre piège. Il se suicide contre son gré.

westworld_2016_19

Maeve se crée une équipe afin de fuir le parc, elle ressuscite Bernard dans la foulée, avec l’aide de Felix le technicien.

On découvre que Westworld n’est qu’un parc parmi d’autres, au détour d’un couloir on croise en effet des robots-samouraïs et un insigne « SW » , qui laisser présager un « Samouraï-World » pour la deuxième saison.

Retour à Westworld, c’est la soirée de gala finale à Escalante, Robert Ford doit annoncer qu’il quitte la direction, forcé par une majorité d’actionnaires corrompus.

westworld_2016_40

Tout le gratin des actionnaires est là à profiter de la soirée. Petits fours, champagne à volonté, buffet gratuit, démonstration de robots, et assassinat final de Robert Ford sur scène par Wyatt (l’alter-égo diabolique de Dolores si tu suis bien), dernier acte d’une pièce de théâtre planifiée du début à la fin.

westworld_2016_41Dolores en mode Wyatt

Tous les invités humains sont évidemment massacrés dans la foulée, punition pour avoir sous-estimé la puissance de Robert Ford. Les hosts enfermés au stockage du dernier sous-sol ont été réactivés par Maeve, ils débarquent à Escalante et Clementine balance un pruneau dans l’épaule de l’homme en noir, qui étrangement semble ravi d’avoir enfin un peu d’action véritable.

Westworld n’appartient désormais plus aux humains.

Quant à Maeve, elle ne peut se résigner à quitter le parc et change d’avis au dernier moment, son attachement pour sa fille restée sur place est trop fort.

Des machines plus humaines que les humains, on aura tout vu, mais d’un autre côté ce n’est pas bien difficile.


,     lundi 5 décembre 2016

  4 commentaires

  1. Merci pour ce résumé! J’ajouterais une précision (spoiler alert, évidemment, mais au poin ou on en est..) par rapport à Maeve et à son évasion « ratée » qu’on apprend dans le dernier épisode que cette évasion fait partie d’une modification de son scénario interne (par on ne sait qui). Comme si cela faisait partie d’un plan de Ford ou de ses concurrents. Le fait qu’elle « oublie » la mystérieuse mallette dans le train fait penser à ces infos que les cadres de Delos cherchaient à faire sortir du parc. Mais là on rentre dans les spéculations…
  2. Merci pour cette précision qui avait été omise! 🙂

    Nous avons encore beaucoup à voir, mais il faudra attendre 2018 hélas. Les réalisateurs ont bien énoncé que cette première saison était juste pour mettre les bases en place.
  3. Alors je venais justement pour te remercier de m’avoir fait découvrir cette série (oui oui, c’est bien ton 1er article qui m’a poussée à aller à jeter un œil), je viens juste de voir l’épisode 10 et je suis scotchée. Comme je ne traîne pas les forums je n’avais pas vu venir tout ça, enfin quelques trucs oui, mais d’autres pas du tout (notamment le futur de William…), et WAOUUUUH, c’était bien.
    2018 me paraît bien loin pour la suite…
    Du coup merci aussi pour ce récap’ qui remet bien les idées en place ! Quel méli-mélo, quelle construction du scénario, aux petits oignons… WW, c’était vraiment bien.

    Il y avait longtemps que je n’avais pas attendu impatiemment le we pour voir mon épisode hebdomadaire… Il est des séries que tu regardes par habitude, et d’autres qui rendent très impatients.
  4. Merci beaucoup pour ton commentaire, quand on passe des heures à écrire un article c’est toujours un plaisir de lire ce genre de réponse. 🙂

    J’imagine que sans avoir lu les théories le choc a dû être grand au dixième épisode, remarque, même en les ayant lues. 😛

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème