Retour au blog

La série télévisée « Stranger Things » a été intégralement diffusée en juillet 2016, l’action nous plonge au cœur des années 80 dans la petite ville américaine de Hawkins. En tête d’affiche, Winona Ryder et David Harbour.

Un petit garçon disparait, s’en suivent des phénomènes paranormaux provoqués par une agence gouvernementale qui ne tient pas vraiment à voir son projet secret dévoilé. Tout est d’époque, les téléphones à impulsions, les vieilles télévisions cathodiques, les papiers-peints pourris et les gamins qui communiquent avec des talkie-walkies.

Mais la plus grosse immersion se fait dès le départ avec l’incroyable bande-son électronique du générique, et ses images dont le détail a été poussé jusqu’à ajouter des poussière défilantes pour simuler une pellicule.

Le thème sonore rappelle sans équivoque les vieux morceaux de Tangerine Dream, avec un peu de Daft Punk lors de leur participation à la bande-son de « Tron 2 » , cette atmosphère d’horreur fixe d’emblée le ton de la série et se poursuit au long des épisodes.

On doit ces merveilles auditives à Kyle Dixon et Michael Stein, membres du groupe Survive depuis 2008, un album est normalement prévu.


,     mardi 26 juillet 2016

  5 commentaires

  1. Mais à part la bande son, la série vaut le coup ? 🙂
  2. Premier épisode sympa … Je vais DL le reste 😉
  3. Oui à part la bande-son la série vaut la peine, ambiance lourd et bonne. Les décors sont vraiment travaillés et les détails d’époque également, les CGI en revanche sont un peu limites, notamment avec la bestiole.
  4. Je suis arrivé à l’episode 5 et je te rejoins sur les CGI … Le mur de truc dégueulasse dans le labo, pas convaincant du tout, mais pour l’instant c’est la seul chose qui pêche.
    Thanks pour la découverte 🙂
  5. Avec plaisir! 😉

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème