Retour au blog

Les films d’anticipations ont inondé les années 70, période charnière dans l’évolution des technologies. Les craintes d’abus ne sont donc pas nouvelles, la peur d’un avenir déliquescent a toujours suscité des brouettes d’angoisses.

Le film « Zero Population Growth » sorti en 1972 et abrégé « ZPG » navigue sur cette vague, il est basé sur le roman « The Population Bomb » de Paul R. Ehrlich.

Nous sommes dans un « futur pas si lointain » par rapport aux années 70, la pollution a pratiquement détruit la planète et un smog exagéré recouvre l’atmosphère. Les gens portent des masques lorsqu’ils sortent.

zpg_masquesZombie Nation

Le nuage omniprésent gâche toutes les prises de vues extérieures, lors de chaque scène on doit chercher ce qui peut bien se passer derrière cet écran blanc.

Comme le titre l’indique, il est question de marmaille. Afin de permettre à la planète de récupérer partiellement les dégâts causés par l’expansion démographique, l’État interdit la procréation pendant une période de vingt-deux ans. En guise d’introduction un engin volant annonce la nouvelle dictatoriale, la voix est monotone et menaçante, sur fond de vieux sons synthétiques crispants.

zpg_boule_ville

Les citoyens sont montés les uns contre les autres, les enfants illégaux sont dénoncés et exécutés par asphyxie avec leurs parents, le peuple s’est rallié aux côtés du gouvernement sans la moindre révolution.

Afin de compenser le manque de parentalité, des robots-enfants horribles sont fabriqués pour être vendus aux couples dans des supermarchés dédiés à ce phénomène malsain.

zpg_robotEt en plus c’est Antoine qui présente le produit

La programmation est assez simple, les parents choisissent un nom, un mec pianote sur un clavier futuriste et l’horreur en plastique commence à bouger et prononcer des phrases préprogrammées.

zpg_ordinateur_02Clavier futuriste 2.0

Les ordinateurs sont d’ailleurs tous munis de gros boutons on/off, sans aucune indication sur leur utilité, ni d’écran pour confirmer. Mais tu ne peux pas comprendre, c’est le futur, tout a été simplifié.

zpg_ordinateur_01

Un son aigu insupportable est émis chaque fois qu’un enfant ouvre les yeux, une tentative maladroite de renforcer leur côté inhumain.

On ne sait pas pourquoi l’équipe de développement du micrologiciel n’a pas plutôt implanté un mp3 de Chris Brown, tant qu’à baigner dans l’horreur auditive.

zpg_robot_visageChucky?

Dans chaque salle de bain se trouve une machine à avorter, après chaque rapport sexuel la femme place son ventre devant l’appareil et appuie sur le bouton « avorter » . Une grosse lumière rouge clignotante crame l’intérieur de l’utérus, parce que prendre la pilule ou mettre une capote c’est moins spectaculaire cinématographiquement parlant.

zpg_abort

L’avènement d’Internet n’avait pas été prévu, comme dans la majorité des films d’anticipations d’ailleurs. Ainsi, pour commander un sapin de Noyël, les héros se rabattent sur de la visioconférence, appelée « telescreen service » .

zpg_telescreen

A l’autre bout, un mec très mal à l’aise répond, heureusement que sa belle moustache détourne l’attention du balais qu’il a dans le cul.

zpg_sapin

Tu peux tester ta résistance aux navets avec cet extrait de deux-cent-dix-huit secondes, couper le son c’est tricher.

Extrait de l'introduction

Niveau bouffe on se régale de pâtées en tubes anonymes et non recyclables, faut croire que l’on n’a plus de plantes mais du métal à profusion.

zpg_repasVisiblement les océans contiennent toujours des poissons

Sinon, l’option fiole de laboratoire est également proposée dans les cantines, avec diverses couleurs artificielles pour égayer les repas.

zpg_repas_groupe

Tous les habitants de la ville sont habillés de combinaisons une-pièce bleues avec des épaulettes en velours côtelé, un médaillon porté autour du cou complète cet ensemble abominable.

Une fois à l’intérieur ils se permettent heureusement des folies vestimentaires, comme des pulls futuristes au look rétro des années 70.

zpg_pull

Malgré l’interdiction de procréer, un couple conçoit un enfant. La mère insipide est jouée par Geraldine Chaplin, la fille de Charlie Chaplin.

Pendant la grossesse, le père va se renseigner à la bibliothèque, en l’occurrence une salle de consultation avec un ordinateur. Quelques boutons poussoirs permettent d’affiner la recherche, la reconnaissance vocale devait probablement faire partie de la prochaine mise à jour.

zpg_biblio

Le bébé nait, les parents tentent de s’enfuir afin d’échapper au lynchage public. Ils sortent avec leurs masques, le nouveau-né possède visiblement des poumons assez solides pour supporter la fumée cancérigène.

zpg_baby

Au final, on se rend compte que seule la ville est noyée sous la fumée. Nos héros en bateau gonflable traversent en effet un petit lac bordé de roseaux, puis ils accostent sur une plage dans un endroit qui n’est pas victime de la dictature bigbrotherienne.

zpg_fin

Mais alors pourquoi personne ne vient ici? Le masochisme ou l’endoctrinement sont les seules explications valables.

Nous pouvons d’ailleurs tirer un parallèle avec notre société actuelle, on se lève tous les matin pour se faire écraser par cette société oppressante, alors que vivre loin de la civilisation et des contraintes inhérentes serait bien plus bénéfique. Après tout nous préférons notre confort, même si celui-ci nous impose une soumission aux forces étatiques.

La différence notoire avec ce film, c’est que nous pouvons encore précipiter la destruction de notre belle planète en nous reproduisant.


, ,     lundi 4 juillet 2016

  2 commentaires

  1. Les screen shot me mettent vraiment mal à l’aise. Ça a l’air tellement moche et glauque et… navrant !
  2. Au moins ça a provoqué une réaction, merci pour ce premier commentaire quatre jours après l’article. 😀

    Je crois que c’est le but recherché à l’époque, imaginer le pire futur possible.

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème