Retour au blog

L’humain naît pur, puis il grandit et assiste impuissant à la destruction de ses rêves par le broyeur impitoyable qu’est notre monde. Heureusement, de cette époque enfantine magique reste parfois le souvenir d’une comptine qui nous trotte en tête.

Mais écouter une chanson de notre enfance avec l’oreille d’un adulte ne produit pas toujours le même résultat, les hormones aidant nous y décelons souvent un côté graveleux et pervers dans ce qui devrait être à la base innocent.

Tu te souviens évidemment de ce refrain…

Au clair de la Lune, mon ami Pierrot, prête-moi ta plume pour écrire un mot.

La version originale utilisait semble-t-il le terme « lume » au lieu de « plume » . La « lume » étant un mot ancien utilisé pour désigner la lumière, ce qui rend bougrement plus logique tout le reste de la chanson, comme tu pourras le constater. Mais passons.

L’histoire à priori touchante contient deux personnages de la commedia dell’arte, ce pauvre Arlequin qui vient demander de la « lume » (ou une « plume » on s’en fout) à son ami Pierrot, car…

Ma chandelle est morte, je n’ai plus de feu, ouvre-moi ta porte, pour l’amour de Dieu.

L’esprit lubrique verra dans « la chandelle morte » un parallèle avec l’impuissance temporaire d’Arlequin qui cherche à rallumer le feu. Fort heureusement la suite calmera ces ardeurs (ou pas), car c’est une chanson pour les enfants après tout. Non?

Les couplets qui suivent sont quelque peu moins connus, on y apprend ainsi que…

Au clair de la Lune, Pierrot répondit: Je n’ai pas de plume, je suis dans mon lit. Va chez la voisine, je crois qu’elle y est, car dans sa cuisine on bat le briquet.

L’expression de « battre le briquet » peut signifier plusieurs choses, c’est par exemple ce moment désagréable quand tu marches et que tes deux genoux se percutent, mais l’expression désigne également ce rare instant où une étincelle jaillit lorsque tu frappes deux silex ensemble.

Comment ça? Tu ne tapes jamais tes genoux l’un contre l’autre? Tu n’allumes jamais de feu avec un silex?

La troisième définition du battage de briquet correspondra probablement plus à ton mode de vie, du moins je l’espère pour toi, puisque c’est un des innombrables synonymes de l’acte sexuel.

Pierrot conseille ainsi à Arlequin d’aller niquer la voisine, on ne sait d’ailleurs pas trop pourquoi Arlequin est venu en premier lieu toquer à la porte de Pierrot.

Au clair de la Lune, l’aimable Lubin, frappe chez la brune, elle répond soudain: Qui frappe de la sorte? Il dit à son tour: Ouvrez votre porte, pour le dieu d’amour!

Prétexter dieu pour s’envoyer en l’air, les témoins de Jéhovah peuvent aller se rhabiller avec leurs pratiques chastes.

Note au passage qu’un « lubin » est un moine lubrique, ce troisième couplet possède d’ailleurs une version alternative destinée aux jeunes oreilles, trop aimable.

Au clair de la Lune, s’en fut Arlequin. Tenter la fortune au logis voisin. Qui frappe à la porte? Dit-elle à son tour. Ouvrez votre porte, pour le dieu d’amour !

Mais en fin de compte, tout finit toujours de la même manière, dans cette quatrième et ultime strophe.

Au clair de la Lune, on n’y voit qu’un peu. On chercha la plume, on chercha le feu. En cherchant d’la sorte, je n’sais c’qu’on trouva. Mais je sais qu’la porte sur eux se ferma…

Hé ouais, Arlequin se tape la voisine à la fin de la chanson, ton enfance est détruite, tout le plaisir est pour moi.


,     lundi 8 février 2016

  4 commentaires

  1. Pas mal de comptines ont des origines quelque peu plus adultes.
    (En fait c’est plus rare les chansons qui sont restée fidèles au modèle original, comme les 3 orfèvres. Ils semble que « Disneyification » semble être le destin standard de quelqu’oeuvre graveleuse que ce soit).

    Et forcément, avec la génération internet, non seulement des passionnés du détails s’y mettent comme toi, mais tout le monde aime bien cette impression de « j’en sais plus que les autres », ce qui fait qu’au final, même Topito s’y mettent:
    https://youtu.be/wfZw1TUlsvs

    (Désolé pour la comparaison, Gaël. Heureusement tout le monde sait que le niveau de Même pas mal est quand-même meilleurs que Topito).

    …par contre à noter que ce genre de « huhu, j’y connais mieux » est aussi un terrain propice pour propager des légendres urbaines. (Cf. les dispositions « qwerty » sois-disant censées ralentir la vitesse de frappe).
  2. C’est clair qu’il a fallu en choisir une parmi le lots de comptines à double sens.

    Quant aux légendes urbaines, rumeurs, conspirations, il suffit de connaitre les sites. 😉

    Merci pour le commentaire (et la comparaison avec Topito) :mrgreen:
  3. Tu.. tu ne la découvres que maintenant???
    (et sinon, pas besoin d’être extra lucide pour se demander pourquoi Arlequin vient d’abord toquer chez Pierrot pour lui rallumer le briquet, si tu vois ce que je veux dire)
  4. C’est le genre de chanson dont on ne chante que le premier couplet, sans se douter de ce que cache le reste. 🙄

    Arlequin bissexuel, qui l’aurait cru.

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème