Retour au blog

Les séries télévisées américaines prolifèrent, et dans ce déversement continu il est relativement difficile d’en trouver une qui se démarque du lot.

En cette fin d’année 2014, les adaptations des nombreux comic books sont légions, et en contrepartie de la déception apportée par « The Flash » on peut noter l’arrivée du très célèbre John Constantine, dont la carte de visite précise « Exorcist, Demonologist, & Master of the Dark Arts » .

Au vu des quelques épisodes déjà diffusés on peut admettre sans se tromper que ça n’a rien à voir avec le navet cinématographique de 2005.

Le court générique montre une grande quantité d’âmes égarées qui rôtissent dans les flammes de l’enfer, leurs cris sont superposés à la musique.

La musique originale a été composée par Bear McCreary, artiste injustement méconnu à qui l’on doit également de grands génériques tels que « The Walking Dead » , « Battlestar Galactica » , « Agents of S.H.I.E.L.D. » ou plus récemment « The Intruders » .

Fais plaisir à tes oreilles et écoute ce morceau en entier, à fond.

Le rôle principal est attribué à l’acteur gallois Matt Ryan, dont la carrière sera sans nul doute propulsée par ce rôle. Son accent caractéristique est d’ailleurs un des traits principaux du personnage.

Au niveau du recyclage on croise surtout l’américain Harold Perrineau, qui joue l’ange Manny, un protecteur de Constantine.

constantine_01

Cet acteur tenait le rôle de Michael Dawson dans la catastrophique « Lost » , ainsi que différents rôle dans un grand nombre de films ou de séries. L’œil averti de l’amateur de science-fiction aura toutefois très probablement reconnu l’opérateur Link des films « The Matrix » .

En fin de compte, « Constantine » est une série divertissante qui mérite d’être vue. Le thème du spiritisme et des anges jusque là peu exploré ne vire heureusement pas dans le ridicule, comme ce fut le cas avec la prometteuse « Dominion » .


    lundi 8 décembre 2014

  7 commentaires

  1. T’as pas aimé Lost?
    Modulo le dernier épisode dans l’église, j’ai trouvé que c’était une excellente série. Innovante avec un scénar un peu bordelique mais intéressant et l’utilisation de flash-backs, flash-fowards et flash-« sideways » innovante. Elle a marqué, à mon avis, avec 24 et d’autres le début de la nouvelle génération des séries.
    –mat
  2. L’utilisation des flashs était une première dans l’histoire des séries télévisées c’est vrai, et la première saison de « Lost » était passionnante.

    Malheureusement la qualité a drastiquement chuté d’épisode en épisode à partir de la deuxième saison, et l’intrigue est devenue tellement bordélique que les scénaristes n’avaient aucun moyen compréhensible de s’en sortir, ils ont donc ajouté encore plus de complexité pour noyer le poisson.

    Le dernier épisode est bâclé, la fin est catastrophique et ne répond même pas à la moitié des questions soulevées. On a tendance à hélas retenir que cette mauvaise image quand on parle de « Lost ».
  3. Et bien on va brosser le maître des lieux dans le sens du poil, car je pense tout pareil à propos de Lost.
    Enfin, en grande partie.
    En effet, la saison 2 m’a beaucoup déçu et le coup de grâce a été donné au premier épisode de la saison 3.
    C’était tellement nimp’ que j’ai ragequit à ce moment là.

    Par contre je me réjoui de voir Constantine. (Et moi j’ai bien aimé le film ^^’)
  4. Elle est sympa cette série. Malheureusement j’ai cru comprendre qu’elle ne serait pas renouvelée. Donc 13 épisodes et c’est tout.
  5. Merci Pumbaa, tu as gagné un Internet! 😉

    @JeffOs
    En effet, visiblement elle n’est pas renouvelée, à croire que les responsables de ces séries privilégient la médiocrité.
  6. @gael : Youpi \o/
    Tu me l’envoies par email ?
  7. Pigeon voyageur, à notre époque ça reste encore le moyen le plus fiable.

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site