Retour au blog

Les dirigeants de l’Union Européenne ne sont de loin pas les personnes les plus intelligentes de cette pauvre planète, et ils nous le rappellent régulièrement en prenant une foule de décisions incohérentes.

Ainsi, l’Espagnol M. A. Cañete vient d’être nommé commissaire à l’énergie et à l’action climatique, et ce jusqu’en 2019.

Le problème est que ce brave monsieur était surtout connu jusque là comme fondateur de deux sociétés pétrolières, Petrolifera Ducar et Petrologis Canarias, dont il détient encore des participations à hauteur de 2.5%, soit 326’000 euros. En résumé, c’est un peu comme élire Hannibal Lecter à la commission des droits humains.

herji_commission_climat

Des débats sont en cours pour le dégager, le pire étant qu’ils résultent de manifestations écologistes et non d’une volonté propre au parlement, qui vit manifestement dans une bulle hermétique à toute forme de logique.


,     vendredi 10 octobre 2014

  5 commentaires

  1. C’est surtout un jeu de marchandage entre les différents partis Européens qui se partagent les portefeuilles de la commission: « Je garde ton commissaire pétrolier de droite au climat, et tu me laisses mon commissaire de gauche ex-ministre-du-budget-du-pays-qu’à-des-gros-déficits comme commissaire aux affaires économiques et financières » (A chanter sur l’air de « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette… »)
  2. C’est un peu le touche-pipi des hauts fonctionnaires finalement.
  3. Oui, l’UE est belle en mots et discours, mais la réalité est toute autre. Les députés sont au service des lobbys financiers, et les bons peuvent parler, mais comme ils sont bons et pensent à un monde plus juste et écologique ils ne sont pas suivis.
  4. Et le pire c’est que ça ne semble même pas les déranger.
  5. Ce sont des acteurs, ils savent changer de rôles aussi facilement qu’une poignée de mains entre amis. L’histoire est ainsi depuis toujours en Europe, par contre la machine se grippe de plus en plus : chômage, manque de leadership, surendettement, … Il en faudra du temps pour que ça change, ou alors une implosion du système est possible. Gardons espoir et restons optimistes, tout se remettra en place par la force des choses…

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème