Retour au blog

L’Institut national de l’audiovisuel (Ina) est un établissement français chargé entre autres d’archiver les contenus audiovisuels au fil du temps.

Une émission de 1947 appelée « la télévision, oeil de demain » présente une vision du futur dans laquelle la télévision a envahi le quotidien, ce moyen aujourd’hui dépassé par les appareils connectés à Internet montre que notre réalité actuelle a largement dépassé la fiction de l’époque.

Le simple fait de visionner cette vidéo sur un site web le prouve.



Les commentaires qui se voulaient satiriques il y a plus d’un demi-siècle prennent une tournure effrayante pour nos yeux contemporains.

0:01
Puis, on fera des postes de télévision-bijoux (…) des postes de poches, grands comme une lampe électrique.

Les trentenaires se souviendront de ces postes de télévisions portables dont l’apparence est exactement la même que sur cette image.

ina_demain_01

Le concept de partage mobile d’information est un fantasme qui date de bien plus qu’un demi-siècle, la communication à distance ayant été depuis l’aube de l’humanité une frustration rageante, résolue partiellement il n’y a que quelques années avec l’avènement d’Internet.

0:25
Et la rue présentera un singulier spectacle.

ina_demain_02

On y voit des gens lire par dessus l’épaule des autres, marcher sans regarder où ils vont, se rentrer dedans, traverser la route sans regarder. La scène qui se voulait probablement grotesque reflète pourtant l’image de nos rues actuelles.

1:09
Toutes les voitures seront munies d’un poste récepteur.

La sécurité routière, ce concept moderne.

ina_demain_03

1:50
Et la petite provinciale romantique n’aura pas besoin de venir à Paris pour y rencontrer son idole.

ina_demain_05

En plus de visionner passivement son idole sur un écran, la petite provinciale romantique peut aujourd’hui directement communiquer avec par l’intermédiaire des réseaux sociaux.

1:59
Et les ministres de demain, au lieu d’être choisis pour leurs valeurs, leur intelligence, leur dévouement à la cause publique, seront choisis pour la séduction de leur sourire, et le velouté de leurs yeux.

ina_demain_04

On y voit même une jeune femme posée sur son canapé dire à sa mère « oh dis maman, c’est à ce parti-là que je veux adhérer » , juste parce que le politicien à une belle gueule.

Derrière le côté satirique des commentaires se cache une effrayante réalité actuelle: L’omniprésence des images, et la confiance absolue qu’on leur donne.

3:25
On trouvera un match de boxe dans la soupière.

ina_demain_06

Remonte en 1947 pour annoncer aux gens de l’époque que dans le futur ton frigo pourra indiquer à tous tes amis sur Twitter que ton stock de lait est épuisé, est-ce vraiment plus fou et ridicule qu’une image dans une soupière?

3:35
Et quand vous lirez paisiblement au lit, un reportage mal aiguillé fera danser une bohémienne sur votre édredon.

Et la femme du mec se réveille, l’engueule, « Cyprien, je te défends de caresser les images! » . De nos jours on dirait plutôt « Matheo, arrête de te toucher sur YouPorn! » .

Comme quoi, la technologie évolue, mais pour l’humain ça prendra encore un peu de temps.


,     jeudi 15 mai 2014

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site