Retour au blog

Si toi aussi tu possèdes comme des millions de veinards la carte de membre de ce modeste blog tu auras alors peut-être jeté un oeil aux articles dédié aux différents recyclages d’acteurs que l’on peut trouver au cinéma ou dans ta télévision. Je vais aujourd’hui te parler d’un recyclage qui n’a pas encore eu lieu, puisqu’il concerne une série télévisée qui ne sera diffusée qu’à partir d’avril 2013.

Donc, « Defiance » est une série de science-fiction qui raconte l’histoire de notre planète Terre après que des extraterrestres immigrés soient venus y foutre le bordel. Tu peux regarder la bande-annonce si tu veux des images qui bougent.

L’histoire se passe dans un « futur proche » (pour changer), des extraterrestres appelés « Votans » dont le système solaire a été détruit par une supernova viennent chercher refuge sur la Terre. Pour rester dans la droite lignée qui la caractérise, l’administration terrienne leur refuse le droit du sol et nos pauvres aliens restent six années en orbite, sans pouvoir respirer notre bon air plein de dioxyde de carbone.

defiance_02« Coucou, on peut venir habiter chez vous? »

Toute ressemblance avec des faits réels serait bien évidemment fortuite.

Les réserves des vaisseaux étant presque épuisées, les Votans déclarent la guerre aux humains. Lors d’une manœuvre foireuse le processus de terraformation est lancé et notre planète est à tout jamais transformée, devenant dangereuse pour les humains comme pour les Votans.

Après trente années les choses se sont tassées, les humains et les Votans cohabitent relativement bien. Jeb Nolan revient dans sa ville natale de Saint-Louis qui s’appelle désormais Defiance. Il était militaire, il devient flic et essaie de protéger la ville contre les menaces externes et les conflits internes.

defiance_04

La ville de Saint-Louis a été recouverte par plusieurs mètres de terre lors du processus de terraformation, ne subsiste que la Gateway Arch à moitié défoncée, symbole actuel de la ville et plus haute arche artificielle des Etats-Unis avec ses 192 mètres de hauteur.

saint_louis_gateway

La ville de Defiance a été entièrement créée par ordinateur, le tout couplé à des décors réels devrait permettre d’avoir une bonne sensation d’immersion. L’architecture moitié humaine moitié extraterrestre fournit des éléments de décors innovants, le Mississippi a par contre visiblement disparu.

defiance_09

defiance_07

defiance_08

Il faut savoir que les Votans ne sont pas une espèce unique, le terme dénomme en effet les habitants d’un système solaire qui comptait plusieurs planètes habitables. On dénombre ainsi sept races, dont cinq sont clairement énoncées dans la bande-annonce et les sites explicatifs.

Notons ainsi les « Castithan » , très semblables aux humains. Peau claire, albinos, yeux jaune pâle, vivant dans une société patriarcale. Un des fondateurs de Defiance, Datak Tarr, est d’ailleurs un Castithan.

defiance_race_castithanDatak Tarr et sa femme Stahma Tarr

Dans cette série, les Castithan utilisent parfois leur propre langage et leur propre écriture. Cette prouesse a été réalisée par le linguiste David J. Peterson à qui l’on doit également la langue Dothraki dans « Game of Thrones » .

Le personnage de Stahma Tarr est joué par l’actrice anglaise Jaime Murray, qui était notamment Lila Tournay, la psychopathe dans la deuxième saison de « Dexter » . Mais si, tu te souviens? Le sponsor de Dexter quand il essaie d’arrêter sa « drogue » , celle qui a foutu le feu à son appartement et accusé Angel Batista de viol, une femme charmante.

dexter_s02e08Lila Tournay et Dexter morgan

Bref, viennent ensuite les « Indogene » , la race la plus avancée technologiquement. Leur peau est blanche, sans cheveux ni poils, et de petits hexagones pullulent sur leur tronche. Ils sont réputés pour être des intellectuels.

defiance_race_indogene« Voyons voir, où ai-je bien pu ranger mes oreilles? »

Les « Irathient » ressemblent également aux humains. Cette race prétend avoir des affinités avec la nature et adore s’éclater la gueule dans des guerres tribales. Leurs cheveux sont très colorés, leur nez s’élargit à la base et ils portent des décorations peintes sur le front, leurs énormes iris plairont aux amateurs de mangas.

defiance_race_irathientIrisa

Le linguiste David J. Peterson a également créé un langage complet pour cette espèce.

Les « Liberata » , plus petits que les humains, vulgaires, des poils jaune plein la face. Considérés comme une race inférieure, ils sont souvent utilisés pour les tâches ingrates. Tout pour plaire.

defiance_race_liberata

Puis les « Sensoth » , en substance ce sont de grands singes. Ils ont des faciès d’orang-outan, avec une mâchoire inférieur proéminente qui leur donne tout de suite un air intelligent quand ils la remuent.

defiance_race_sensoth« Onk onk »

Les deux races restantes ne sont pas décrites, il en existerait une huitième mais elle n’a pas émigré ou a été décimée durant le périple. On remarquera quand même qu’on reste dans des standards d’esthétique humaine, tout-le-monde possède deux bras, deux jambes et une tête. Comme si l’évolution menait vers ce schéma parfait, quelque soit la planète dont on est issu. Rares sont les films ou séries télévisées qui s’éloignent d’ailleurs des sentiers battus, même Alien et Predator ne sont pas si originaux, à part une queue pour ce dernier.

Le chef de la principale mine de Defiance s’appelle Rafe McCawley, il est interprété par l’acteur Graham Greene, ici en compagnie de notre héros Jeb Nolan, joué par Grant Bowler.

defiance_05« On a renommé la ville, parce que Saint-Louis ça nous foutait trop la teuhon »

Les amateurs de la défunte série Ugly Betty auront peut-être reconnu le personnage de Connor Owens, l’amant hors-la-loi de la directrice Wilhelmina Slater.

La fille adoptive de Jeb Nolan est Irisa, un personnage de la race des Irathients joué par Stephanie Leonidas, dont le nom provient de son père grec.

defiance_01

Le gros recyclage de cette série est l’apparition de l’actrice américaine Julie Benz, elle joue Amanda Rosewater, la maire de Defiance.

defiance_06« Et surtout, ne fréquentez pas des tueurs en série ok? »

Si son visage ne te dit rien c’est que tu n’as pas regardé une des meilleures séries télévisées du moment, à savoir « Dexter » (oui, encore lui). Elle y tenait en effet le rôle de Rita Bennett, la copine de Dexter de 2006 à 2010.

Pour l’anecdote, un clin d’oeil a visiblement déjà eu lieu dans le treizième épisode de la sixième saison de « The Big Bang Theory » diffusé le 11 janvier 2013. Lorsque Penny visite le magasin de comics books on peut apercevoir une affiche explicite sur le mur du fond.

defiance_11

Il s’agit peut-être de l’affiche du jeu tiré de cette série, créé par Trion Worlds à qui l’on doit notamment « Rift » , un des meilleurs MMORPG du moment. D’après les producteurs il semblerait que les évènements du jeu influenceraient sur la série, et inversement. À voir jusqu’à quel point.

Rendez-vous le lundi 15 avril 2013 pour être fixé.

Sources :
Image de l’arche de Saint-Louis publiée sous licence Creative Commons, par Daniel Schwen
Informations : Wikipedia & « Making of » sur Youtube

,     samedi 12 janvier 2013

  9 commentaires

  1. De tous les endroits de la galaxie possibles, il faut que ça soit sur Terre qu’ils viennent mettre leur zone. Les scénaristes ont vraiment pas d’imagination.





    PS : Petit rectificatif : après la locution « après que » on met l’indicatif, et pas le subjonctif. De ce fait, « après que des extraterrestres immigrés soient venus » devient « après que des extraterrestres immigrés sont venus ».
  2. J’ai décidé d’écrire « soient », ça sonne vachement mieux.

    Et puis j’aurais pu écrire « soivent » hein. :mrgreen:
  3. Sans préjuger de la tenue de cette future série; dans le genre « Des aliens paumés débarquent sur la terre », « District 9 » me paraît un peu plus original. (Bon, je sais c’est un film, pas une série)
  4. On a également vu Jaime Murray dans Warehouse 13 dans le rôle de H. G. Wells :>

    Ça m’a l’air bon tout ça, j’irais bien jeter un œil quand ça sortira 😀 Merci Gaël !

    Concernant « après que », jamais entendu parler de cette règle, ça m’écorche un peu le cerveau pour tout dire ôo
  5. @foon
    Les humains qui parquent les aliens dans un bidonville, le concept est génial, j’ai adoré ce film!

    @chymaille
    Rares sont les séries de science-fiction qui sortent du lot, j’espère que ce sera le cas pour celle-ci.

    Note que le réalisateur est Rockne S. O’Bannon, à qui l’on doit la série Farscape.
  6. Je veux pas pinailler, mais il est clairement établis dans la série Alien que les créatures éponyme hybridisent avec leurs hôtes et leur piques des caractéristiques (c’est pour cela que la tronche de la bête varie d’une film à l’autre, selon si c’est un humain ou un chien qui l’a pondu), avec les autres phases intermédiaire du cycle imaginé par notre H.R.Giger nationnal n’étant absolument pas bipède du tout (le face-hugger tiens plus du crabe ou de l’araignée que de l’humanoïde).

    Après bon, on peut recycler l’excuse de Star Trek : « convergence évolutive ».
    Tout comme à peu prêt chacune de nos espèce animale qui finit dans l’eau (poissons, ichtyosaures, mammifères cétacés) finissent par évoluer au point de tous ressembler à des poissons, peut-être que toutes les espèces intelligentes issues de planètes qui ressemblent à la terre (et qui donc peuvent demander asile chez nous) finissent par se ressembler et avoir 2 jambes et 2 bras.
    Mais bon, c’est surtout une excuse pour pouvoir utiliser des acteurs humains plutôt que devoir faire exploser le budget des effets spéciaux.
  7. Ca me dit bien.
    Si J.J. Abrams n’est pas dans les crédits, c’est déjà bon signe.
  8. @DrYak
    D’après ce que j’ai pu voir les maquilleurs passent des heures avant chaque tournage, et les décors en image de synthèse ont l’air d’envoyer du gros, tout cela doit coûter bonbon.

    D’un autre côté je préfère avoir de vrais acteurs maquillés plutôt que des personnages en image de synthèse, même si (comme dans Avatar) ils reproduisent des mouvements d’acteurs humains.

    @Marc
    C’est vrai qu’il accumule un peu les fiascos le pauvre J.J. Abrams, et ce n’est pas « Revolution » qui va changer la donne.
  9. J’ai hâte de suivre la série j’aime bien le jeu pour avoir participer au bêta j’espère être très agréablement surpris par la série et puis du coup jouer a un jeu en suivant l’histoire je sens que ça va permettre au joueurs d’apprécier le jeu encore plus.

    de plus j’ai trouver un super site pour l’acheter moins cher du coup c’est tout benef http://www.goclecd.fr/acheter-defiance-cle-cd-comparateur-prix/

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème