Retour au blog
Le générique de la défunte série « Dollhouse » présente une particularité originale, certaines scènes utilisent la technique de miniature faking grâce à un objectif tilt-shift. Ceci dans le but évident de donner l’illusion d’un monde dans lequel nous sommes toutes et tous des « poupées » .

On y voit surtout l’héroïne jouée par Eliza Dushku limite à poil la plupart du temps, le reste la série reste pourtant soft à ce niveau là, il s’agit donc probablement d’une astuce pour attirer le téléspectateur mâle.

Fais attention aux paroles, c’est profond.



La chanson originale s’appelle « What you don’t know » et est chantée par Jonatha Brooke. Les paroles sont plus évoluées, la partie utilisée par le générique étant en fait la fin du morceau.



, , ,     jeudi 29 avril 2010

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème