Retour au blog

Veuh

En 1983 sortait une série de science-fiction racontant l’histoire d’extraterrestres à tronches de lézards venus envahir la Terre. Tout nostalgique trentenaire actuel se souvient avec horreur de ce « V » rouge tracé au sang sur un mur noir, signe des « Visitors » sournois ayant revêtu une apparence humaine pour mieux nous berner.

Les masques de lézards grossiers et les permanentes ridicules ont traumatisé plus d’un gamin dans les années 80.

Le remake de 2009 est actuellement en cours de diffusion aux États-Unis. L’histoire est à peu près la même avec toutefois un paquet d’effets spéciaux supplémentaires qui contrastent avec l’original dans lequel presque tout était suggéré.

Et comme le veut la tradition, on recycle les acteurs.

L’actrice américaine Elizabeth Mitchell joue Erica Evans, une mère célibataire membre du F.B.I. qui découvre rapidement le complot qui se trame.

On l’avait croisée dans les dernières saisons de « Lost » où elle interprétait Juliet Burke, une ancienne membre des « Others » reconvertie dans la drague active avec Sawyer.

L’acteur Joel Gretsch joue le père Jack Lowery, qui découvre également rapidement que les extraterrestres ne sont pas aussi peace and love qu’ils le prétendent.

On l’avait précédemment vu entre autre en tant que Tom Baldwin dans la regrettée série « The 4400 » , dont le concept de fond ressemblait d’ailleurs étrangement beaucoup à l’actuel « Heroes » .

On a également pu le voir dans un grand nombre de série d’investigations policières telles que « Les Experts : Manhattan » , « Les Experts : Miami » , « NCIS : Enquêtes spéciales » ou encore « New York Section Criminelle » .

Le texan Alan Tudyk joue Dale Maddox, un agent du F.B.I. collègue d’Erica Evans, dont le rôle trouble serait difficile à expliquer sans faire d’énorme spoiler.

On l’avait entre autre vu dans le rôle du terrible Alpha dans « Dollhouse » , psychopathe et fanatique de couteaux, un personnage charmant.

Détail amusant et notable, il a également interprété le petit rôle de Steve the Pirate dans « Dodgeball » , « Même pas mal » de son titre français.


,     mardi 17 novembre 2009

  14 commentaires

  1. Le drapeau des visiteurs est toujours la même version stylisée de la staviska je suppose?
    (Point Godwin en vue)
  2. Faut pas non plus voir le mal partout hein. 🙄

  3. Rendez-moi mes brushings ringards ! :))
  4. L’actrice Elisabeth Mitchell est également la femme du héros dans Flash Forward.
    C’est rare non, la même actrice dans deux « leading roles » de deux séries simultanées, non ?
  5. @Nekkonezumi
    Je ne suis pas certain que tu passerais aussi inaperçue dans la rue à notre époque avec une telle choucroute sur la tête.

    @funambuline
    Je ne veux pas dire de bêtises, mais à moins que tu ne parles d’un autre héros alors la femme du flic de Flash Forward est jouée par Sonya Walger. J’ai d’ailleurs écrit un billet là dessus il y a quelques jours. 😉

    http://www.memepasmal.ch/index.php/2009/11/07/eclair-avant
  6. Ah bon, ils ont plus çà dans leurs vaisseaux?

  7. Ah ouaiiiiis, quand même. Je ne me souvenais pas du tout de ce drapeau!

    Évidemment c’est un peu limite comme logo. Et pour répondre à ta question : Non, je ne l’ai pas vu dans la série, pour l’instant. 🙄
  8. C’est vrai qu’elle m’avait traumatisée cette série.

    Je vois qu’ils pensent à la santé mentale de la génération qui arrive.
  9. J’ai cru un instant que Steve le Pirate était le sosie de Philippe Lucas
  10. Moi j me rappelle de la peau de lézard et du sang vert, c’est ça?
    Pas que je confonde les séries….

    Brrr, pas sure d’avoir envie de revoir ce genre de série…même si à l’époque j’aimais bien!
  11. @La Fille
    La génération actuelle à évité les daubes ridicules comme « Dawson » ou « Sept à la maison », mais elle a en revanche hérité de films comme « Twilight ». Je ne sais pas ce qui est mieux pour elle, la pauvre. 🙄

    @quantex
    Steve le Pirate avait également une copine nageuse?

    @Fanny
    C’est bien ça, les lézards extraterrestres avec une fausse peau humaine, sauf que maintenant c’est encore plus flippant avec les effets spéciaux. :>
  12. Ben maintenant, ils vont gober des cochons d’Inde numériques…

    N’empêche, elle était habillée sexy, la lézarde noiraude. Serait-ce un symptôme de mon traumatisme personnel?
  13. @foon: Ben quoi, qu’est-ce qu’il a ce logo ?

    On y voit très nettement un serpent et deux bras, pas de quoi gober un chat cru…
  14. @Richard: Suis-je sot: j’avais pas remarqué que c’était une version couleur de « pong »

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

J'accepte que les données saisies, y compris personnelles, soient enregistrées sur ce site

  Sur le même thème