Retour au blog

Être un adepte du Public Pissing est de plus en plus compliqué de nos jours, ces connards de gauche fanatiques de salubrité suivent les traces d’Hitler en préparant une série de lois liberticides à notre encontre.

Car oui, je l’affirme fièrement, j’aime pisser en public! Je pisse partout depuis mes seize ans, dans les bars, dans les restaurants, au lit, dans mon bain.

L’autre jour dans un bistrot, après un bon repas bien arrosé je me suis mis à uriner sous la table, vous allez trouver ça dingue mais le blaireau de la table d’à côté a osé me gueuler dessus, comme quoi sa veste avait épongé ma pisse. Bientôt ça va être ma faute, il n’a qu’à aller ailleurs ce con. Nous autres pisseurs publics sommes de plus en plus stigmatisés, les publicités vantant les bienfaits du soulagement immédiat sont retirées les unes après les autres, c’est vraiment n’importe quoi, la société se ferme de plus en plus comme une vieille moule agonisante.

Si ça se trouve on devra bientôt carrément aller pisser dans des… comment ils appellent ces merdes… des « pissoirs » . Tous les pisseurs enfermés dans des pièces étanches, comme au zoo, nan mais vous imaginez le truc? On est pas des animaux bordel! Nous sommes des êtres humains avec un léger vice dont la nocivité n’est d’ailleurs actuellement pas prouvée, au contraire, le docteur Vladimir Zargenshko de l’hopital de Kiev vante même les avantages de notre pratique, c’est dire.

Nos détracteurs n’ont décidément ni respect ni égards pour nous, ils me font pitié avec leur prétendue « insalubrité passive » , vaste farce non scientifiquement fondée. Ces prohibitionnistes sectaires dignes du IIIème Reich sont une plaie pour nos libertés individuelles.

Tiens heureusement, l’autre jour je suis tombé sur une association locale qui milite pour le droit de pisser partout et sur tout le monde, ils ont même sorti des autocollants à l’attention des cafetiers, j’en ai mis un sur le pare-choc de ma bagnole (dans laquelle j’aime bien pisser de temps à autre).

Pour contrer la loi anti-pisse en préparation ils viennent d’ailleurs de lancer un référendum nommé « Halte aux Interdits » , afin que nous puissions continuer à uriner librement où bon nous semble. On se battra jusqu’au bout pour faire valoir notre droit à l’épandage!

Pour la petite histoire, j’étais hier dans un restaurant en train de faire mes besoins sur les restes de mon plat du jour, le gérant m’a apporté ladite pétition et je peux vous dire que je n’ai pas perdu de temps à la lire avant de la signer. Le couple de la table d’à côté a par contre refusé, en mentionnant au passage qu’un peu de mon urine avait giclé dans leurs assiettes et sur leurs cheveux, encore des coincés fachistes.

Vous verrez qu’un jour toutes nos libertés auront été anéanties, ça commence par l’interdiction de pisser sur les autres et ça va finir avec quoi… le retrait des armes à la ceinture?

C’est vraiment du gros n’importe quoi cette société antilibérale. En plus mes fringues puent la clope, cons de fumeurs.


,     vendredi 13 mars 2009

  16 commentaires

  1. Comme je te comprends, moi je me bats depuis des années pour le droit de péter dans les ascenseurs. Mais c’est un peu se battre contre des moulins à vent… (hem)
  2. @doremi
    Tu ne manques pas d’air avec ta remarque.
  3. Je ne vois pas où est le problème ?
    (moi aussi je souris en faisant pipi sur les chiens)
  4. Ben mettez les pissoirs dans les fumoirs 😉 Vous serez contents!!! 😛 😛 😛
  5. Par moment on devrait remplacer les statues de la ville à ton effigie Gael x]
  6. C’est tellement bon que j’sais pas quoi dire…
    L’autre soir dans le café-atelier près de l’uni-moutarde de ta ville, j’ai bu ma bière en 5min, n’arrivant pas à respirer dans cette piscine de pisse…
    Pffff tout fout le camp!
  7. @Nekkonezumi
    Envoie une photo, je la publie direct!

    @fanny
    Les femmes aussi seraient contentes je pense.

    @The_glu
    Le projet était en cours mais il n’ont pas trouvé assez de béton pour modéliser mon égo.

    @Ptinin
    Ouhaaaa merci, avec le smiley qui prie et tout et tout.

    Je pense personnellement me mettre au public pissing dans les restaurants fumeurs d’ici peu.
  8. je vois pas le problème, va faire un tour à la fête de la bière à Munich il pisse tous assis au table !


    sinon ouais ces fumeurs ahhhh… moi qui suis une ex fumeuse (tout arrive), ben m’enfous je demeure pour la clope ! na !
  9. c’est pas vrai, ça a encore été repoussé ? je suis ça depuis montréal et ici ça fait bien marrer tout le monde. c’est vraiment le moment que les fumeurs suisses (dont je fais partie) arrêtent de faire chier le monde…
  10. @Emma
    Je te comprends, moi aussi je suis pour le fait de déranger et voire même tuer mon entourage. 🙄

    @zizi
    Ce n’est heureusement pas tous les fumeurs, il s’agit ici d’une petite bande de de réactionnaires qui a réussi à motiver une poignée de gens frustrés à signer un papier. C’est la Suisse, le pays où les minorités arrivent à faire légalement chier la large majorité.
  11. non, je suis pour le politiquement incorrecte ! Merde à la fin, on peut plus rien faire. Je ne dis pas qu’il ne faut pas respecter les gens autour de sois, quand j’allais chez des non fumeur, et que je fumais je ne me suis jamais permise d’allumer une clope chez eux. Laissons le choix au bar, d’être fumeur ou non, et laissons le choix au gens de choisir leur bar.
  12. Tu peux pas choisir si tes ami-e-s sont fumeurs/euses ! Faut être réaliste un peu… Tu vas pas aller boire tout-e seul-e.

    Y a une différence entre politiquement incorrect-e ou rebelle et de mauvaise foi…:roll:
  13. trop drôle et très percutant!! j’adore! bravo!
  14. @Emma… »Laissons le choix au bar, d’être fumeur ou non, »

    Je suis pour mais avec incitation: le bars voulant être fumeur devrait être taxé de manière conséquente. Et les non fumeur allant dans un bar fumeur devrait avoir des pénalités sur leur assurance maladie….
  15. @Emma
    Mettons donc le politiquement incorrect en avant, et vive la pisse à tout-va dans les lieux publics! 🙄

    @sandrine
    Les discours pathétiques des pro-clopes m’ont beaucoup aidé, c’est dingue comme parfois le simple fait de changer le mot « fumer » par « pisser » change la donne.
  16. Pisser au lit à 16 ans…. grave
    pisser sous une table à 16 ans…. très grave
    Faut aller derrière un arbre mais pas se pissser dessus!!!

  Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

  Sur le même thème