Le 25 mai 1976, Jacques Chirac décretait :

Vu la loi n° 70-632 du 15 juillet 1970 modifiée relative à une contribution nationale à l’indemnisation des Français dépossédés de biens situés dans un territoire antérieurement placé sous la souveraineté, le protectorat ou la tutelle de la France, notamment son article 34 modifié par l’article 24 de la loi n° 74-1114 du 27 décembre 1974 ;
Vu le décret n° 70-8114 du 11 septembre 1970 relatif à la liquidation et au versements des indemnités prévues par la loi n° 70-632 du 15 juillet 1970, notamment son article 4 modifié par le décret n° 75-207 du 28 mars 1975,

Décrète :
Article 1er -

L’article 4 du décret 11 septembre 1970 susvisé est modifié ainsi qu’il suit :

Ajouter, à l’article 4, un troisième alinéa ainsi conçu :

« Cette convention ne modifiant pas la nature de l’indemnité, la rente n’a pas le caractère d’une ressource pour l’application des dispositions des articles L.630, L.675 et L. 688 du code de la sécurité sociale et des articles 10 et 16 du décret n° 73-938 du 2 octobre 1973″.
Article 2

Le ministre de l’économie et des finances est chargé de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal Officiel de la République française.

Pendant ce temps-là à Genève, un malicieux bambin arrivait au monde en hurlant « Debleu tout le monde, là j’en ai pas l’air mais figurez-vous que dans trente-et-un ans j’écrirais des tas de conneries sur un blog! » .

Quel visionnaire!

   

La vie continue sur sa lancée, l’informatique s’insinue toujours sournoisement dans notre quotidien, certains faits deviennent tellement habituels que plus personne n’y prête attention. Sauf moi.

TPG vs Windows

Le message affiché parle d’un « IP conflict » , ce qui sous-entendrait (pour ceux qui auraient la chance de ne pas vivre dans le monde merveilleux de l’informatique) que plusieurs PC seraient en réseau à l’intérieur même de ce bus.

Exit les météorites, dehors les virus, les pandémies, les guerres atomiques. Le grand responsable de la fin du monde sera l’informatique, l’humanité périra silencieusement dans un énorme ecran bleu.

   

Si vous vous êtes perdus dans les ténèbres d’une vie dénuée de sens alors le site numerologie.ch vous indiquera volontier votre voie personnelle, et gratuitement de surcroit.

Mais effectuons d’abord un petit test avec une célébrité tirée au hasard dans le grand sac du showbiz : George Walker Bush, né le 06.07.1946

Votre nombre d’expression, le 6, synthèse de votre prénom et de votre nom, détermine votre nature profondément affective et émotionnelle.
 

« Affectif », « Émotionnel ». Voilà, c’étaient les mots que je cherchais.

Vous manifestez un vif intérêt pour l’humain, pour l’esthétisme et pour l’art en général, et votre sensibilité est très développée.
 

De nombreux civils irakiens pourront témoigner que George manifeste effectivement un vif intérêt pour l’humain.

Votre prénom, George Walker, caractérisé par le chiffre 1, montre clairement que l’action prédomine dans votre tempérament, d’où votre besoin de mettre en avant vos idées et de réaliser vos projets. La contemplation et l’obéissance ne sont certainement pas votre tasse de thé.

Un hyperactif qui n’écoute pas les conseils, on s’en serait douté.

   

Si je vous disais qu’un mec déguisé en poule avait repris une chanson de Carlos datant de 1972 vous me croiriez?

Ce n’est pas le même gabarit ventru et poilu que l’original mais la bonne humeur de ce type a quand même un petit quelque chose de contagieux. C’est décidé j’ai trouvé mon déguisement pour l’Escalade de cette année, ainsi que la musique qui va avec.

,    

Dans la vie Helmut déteste deux choses : Les fruits de mer et être dérangé par sa femme Gutrun lorsqu’il regarde un match de football à la télévision.

Comme toute femme soumise qui se respecte, Gutrun aimerait bien devenir le reflet féminin se son mari. Malheureusement ce sport débile n’a pour ses petits yeux de ménagère aucun réel intérêt (taper dans une balle… non mais j’vous jure, c’est pas ça qui va changer le monde hein mon brave monsieur).

Fort heureusement l’école-club Migros arrive en renfort pour sauver ce couple au bord de la rupture, grâce à ce nouveau cours de règles du football à l’usage des femmes Helmut et Gutrun pourront désormais vivre de façon harmonieuse.

Ecole-Club

Cette leçon primordiale n’existe bien évidemment pas pour les hommes, les règles du football leur étant innées.

   

Parfois il faut un peu regarder ce qui se passe dans les pays voisins. Parfois on apprécie, parfois on est déçu. Dimanche, j’ai pu constater avec amertume que la culture de la peur basée sur le modèle américain fonctionne à priori de même en France. Celui qui contrôle la peur contrôle le peuple, l’idée n’est pas nouvelle.

   

Lorsque Maurice (un cousin d’Adolphe et Alberto) décide de se lancer dans la propagande politique, le résultat est plus que surprenant.

Non

Gay est un métier qui, selon l’UDC, vous rapportera de l’argent, à défaut d’enfants.

   

A la mine!C’est avec un goùt d’amertume dans le fond de la gorge que je dédicace cette journée à tous les non-syndicalisés qui auront eu comme moi le malheur de sortir leur derche du plumard d’aussi bonne heure.
Merci également à vous toutes et vous tous qui êtes restés confortablement installés dans la moiteur de votre foyer en ce doux matin de mai, grâce à votre absence notable sur les routes de la confédération j’ai enfin pu réaliser un rêve d’enfance: Arriver à l’heure, tout cela bien entendu pour constater une certaine solitude au bureau.
Je résumerai donc ma pensée profonde avec une célèbre citation de Bruce Dickinson : Fuck.

   

Récemment le magazine Babytalk à publié en couverture une immonde photo représentant un bébé en train d’être allaité par sa mère. Cette photo choquante et dégoutante a depuis lors defrayé la chronique aux Etats-Unis. Cette image scandaleuse n’est pas sans rappeler l’affaire insoutenable du vous-savez-quoi (beurk) dévoilé sur scène par Janet Jackson il y a quelques années.

Babytalk

Plusieurs lecteurs du magazine se sont plaints et certains ont même arraché la page de couverture afin qu’aucune personne de leur entourage ne se salisse les yeux sur cette abjecte représentation.

Tous ensembles protestons d’une voix unique contre cette infamie répugnante, une telle publication dégradante est tout simplement inadmissible dans notre société propre et stérile!

   

Encore une de ces saleté de machine à café avec laquelle on ne peut pas modifier son choix une fois la tasse pleine.

Précision

Merci à ma frangine pour la photo. ;)