Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres, c’est en effet la journée mondiale d’action sur les dépenses militaires.

Un grand nombre de pays du globe dépensent inutilement des sommes faramineuses dans cette institution grotesque pendant que le peuple, lui, se serre la ceinture. La Suisse n’est clairement pas à l’abri de ce phénomène.

C’est en francs suisses ce que coûte chaque année l’armée helvétique, soit plus de 10 millions par jour, ou si tu préfères, 7’466 balles par minute.

Plus d’un salaire mensuel moyen gaspillé, chaque minute.

Considérons un couple standard avec enfant dont le revenu net cumulé s’élève à 108’000 CHF par an. Selon le tarif officiel de la ville de Genève, le coût mensuel de placement de leur marmot en crèche reviendrait ainsi à 1’075 CHF, soit 11’825 CHF pour onze mois de placement (les crèches ferment un mois par an).

Ainsi donc…

C’est le nombre de places gratuites en crèche que l’on pourrait ouvrir avec le budget militaire annuel, un nombre qui doublerait si ce montant était juste destiné à subventionner lesdites places.

Les parents qui attendent désespérément apprécieront.

Les crèches ne sont qu’un exemple parmi tant d’autres, car avec une telle somme annuelle il y a fort à parier que de nombreuses institutions sociales déficitaires pourraient être aisément renflouées.

Note finalement que l’armée suisse aura dilapidé environ dix-mille balles pendant la minute et quelque qu’il t’aura fallu pour lire cet article, surement plus que ce que tu gagnes en un mois.

Sources :
Salaires moyens : http://www.geneve.ch/ (capture d’écran)
Dépenses militaires : http://www.vbs.admin.ch/ (capture d’écran)
Tarifs crèches : http://www.ville-geneve.ch/ (PDF)

,