Trois regards sur un fait d’actualité récent, l’occupation de Wall Street (New York) le 1er octobre 2011.

Premier regard, celui du journaliste qui parle d’une fillette menottée sans ménagement, fait assez grave pour choquer l’opinion publique.


Deuxième regard, celui du caméraman qui saisit difficilement la situation de loin, croyant immortaliser un scandale et criant pour se faire entendre.


Dernier regard, celui du photographe Adrian Kinloch qui nous montre que la fillette en question est en réalité une jeune adulte qui semble beaucoup s’amuser de la situation.




On nous avait promis un scandale, c’est scandaleux!

15 commentaires

  1. La flic semble l’avoir mauvaise sur le 2ème cliché en tous cas… wow o_O
  2. @burninghat
    C’est vrai que quand elle te passe les menottes tu dois avoir l’espace d’un instant une petite crainte de finir tabassé dans une cave de la police locale. (hum)

    @funambuline
    Merci! (chinois)
  3. L’imper de la fliquette est bien plus classe que ce bonnet vert pourri.
  4. Mais… il est vachement classe ce bonnet! Avec les faux cheveux rouges, les yeux et les oreilles! :-o

    Je veux le même pour aller au boulot!
  5. @gael Disons que si tu lui rajoute un iris rouge, elle ferait pas tâche en Terminator quoi…
  6. Bien vu, Sherlock ! De l’importance d’avoir de bons yeux : un avec un grand angle pour savoir prendre du recul, et l’autre avec un gros zoom pour mieux voir les détails. Je sais, ça fait loucher :mrgreen:
  7. Sans ménagement … interpellation musclée … sur la bande que j’ai vu, il n’y avait aucune violence vu qu’elle était apparemment déjà menottée

    Interpellation est peut être le prénom de la fliquette?
  8. @Nekkonezumi
    Tout cela n’est pas très objectif. (bouffon)

    @Patrick
    Oui j’adore les termes employés par la journaliste du « Le Matin ». :roll:

    D’un côté la « fillette » qui en réalité aurait 20 ans, du moins d’après le site qui a propagé les photos en premier (« Reddit » pour ne pas le nommer) et sa page personnelle sur deviantART.

    L’interpellation qui « suscite la colère des internautes » et qui a provoqué « un tollé sur la toile », en regardant les vidéos sur Youtube on se rend compte que tout le monde s’en balance, ou trouve son attitude amusante. Aucun travail d’investigation donc.

    Le terme « sans ménagement », qui indique clairement que la journaliste n’a même pas regardé la vidéo. L’autre femme qui se fait arrêter en même temps se débat, et elle par contre s’en prend effectivement plein la face.

    En fait les gens trouvent surtout curieux qu’une fille aussi alternative se balade avec un Canon EOS à plus de mille balles autour du cou, sans parler de l’objectif qui ne semble pas être celui d’origine.
  9. J’adore le flic sur la première photo, en arrière plan, position relax une caméra à la main.. c’est pour ces soirée photo/vidéo entre collègues ?
  10. Il semblerait qu’il fasse jaser sur les forums qui parlent de cette affaire, il est même comparé à différentes stars locales du showbiz. (lol)

    On vit une époque formidable, tu peux devenir célèbre en te faisant enfermer dans un loft, en tenant une caméra dans la rue ou en étant une riche héritière qui diffuse sa sextape.
  11. Sauf erreur (genre info réminiscente de mon cerveau qui refuse de se souvenir où il l’a attrapé), les policiers US « documentent » de plus en plus leurs interventions, en cas de procès par la suite et (je suppose) pour éviter les bavures (?). Donc le flic à la caméra ne m’a pas étonné une seconde.
  12. Ceci dit rien ne lui empêchera de diffuser la vidéo lors de sa prochaine soirée avec ses potes mondialistes, le tout accompagné d’une bonne bière et de popcorns. :mrgreen:
  13. les gens qui trouvent curieux qu’une fille alternative se balade avec un appareil photo cher me font rigoler.
  14. Je dirais même pire, c’est scandalant oui! (tusors)

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sur ce billet sont fermés, en cas de problème tu peux toujours utiliser le formulaire de contact.