J’aimerais aujourd’hui te parler d’un parti politique genevois qui a besoin de toi, de ton argent, de ton soutien.

Depuis sa création, le MCG est en effet obligé de créer ses affiches sous Microsoft Paint, les moyens financiers nécessaires à l’achat d’une licence pour Adobe Photoshop ou Illustrator faisant apparemment défaut.

C’était déjà le cas lors des dernières élections, mais leur calvaire continue, en voici la preuve récente.

Les images grossièrement déformées illustrant l’affiche ne sont même pas originales, mais récupérées sur le web en tapant des mots clés tels que « mignon chaton avec sa môman » ou « petit chiot adorable » dans le moteur de recherche Google Images.

Afin de garantir l’équilibre politique de notre beau canton, il faut impérativement sortir le MCG de la pauvreté dans laquelle il se trouve.

Tu peux donc leur envoyer des petits cartons avec des restes de nourriture, un DVD gravé avec une version de GIMP ou un bouquin pour apprendre le graphisme sur ordinateur, ça leur fera plaisir.

, , ,    

9 commentaires

  1. J'ai pas compris le rapport (si tant est qu'il y en ait un) entre la défense des animaux, la destruction du "2ème pilier" (?) et la préservation des retraites. PS : Un DVD pour 20 Mo de logiciel c'est un peu gâché :.

  2. Durant les élections cantonales, bossant un peu sur eux, je les ai suivi un moment et je peux confirmer ce que beaucoup pensaient: les affiches moches sont faites à dessein (et contrairement aux apparences, elles sont faites sous Illustrator). D'après ce qu'ils m'ont racontés, la première affiche, c'était "pas fait exprès", mais toutes les moqueries leur ont attiré la sympathie de leur base électorale: une base qui ne se sent pas représentée par les partis traditionnels. Du coup ils n'ont pas considérés que c'était utile de faire mieux. Avec ce petit côté "moyens du bords", le MCG se crée une image de parti crée par la base, avec les moyens financier de la base, et pas de riches avocats. Ca crée une sorte de connexion inconsciente entre l'électeur et le parti. Et les critiques adressées contre ces affiches sont donc aussi perçues par les électeurs comme une raison de les soutenir. Le parti passe son temps à cracher contre les bien pensants, alors voir ces bien pensants critiquer leur façon de communiquer trop "proche du peuple", c'est encore leur faire de la pub. Et finalement, pourquoi changeraient ils. Quand on regarde les résultats qu'ils obtiennent avec ces affiches, force est de constater qu'un bon graphiste n'apporte pas grand chose au niveau des résultats. Le nombre de voix qu'ils récoltent par franc investi dans la campagne est certainement le plus élevé de tous les partis genevois. C'est désolant à dire, mais cet électorat n'est pas composé d'esthètes exigeants. Une photo de chatons suffit sans doute à l'amadouer bien plus qu'un slogan bien pensé. C'est un peu le même problème dans la presse avec les gens qui se contentent du 20 min, du Matin, TDG etc...

  3. @quantex Ce sont là deux des points des prochains votations, mais ils n'ont clairement rien à voir entre eux. Quant au DVD, je ne voulais pas faire trop cheap en parlant de CD à une époque où le blueray prend de l'ampleur. :roll: @Bretzelman Tout s'explique donc, merci pour ce complément d'information. Je me demandais aussi s'ils faisaient exprès. Rien qu'en regardant la qualité de l'écusson genevois sur l'affiche, on constate qu'il s'agit d'une photo de mauvaise qualité d'un drapeau avec un immonde reflet, le tout recadré à la va-vite. Pour ce qui est du côté "populaire" c'est vrai que l'on peut difficilement faire mieux, la moindre personne ayant un jour touché un ordinateur dans sa vie peut prétendre égaler à juste titre la qualité de leurs affiches. Ils se la jouent pauvres et proches du peuple et on parle d'eux, y compris moi, dans un sens rien que ça est une preuve de marketing efficace.

  4. Leur site internet est aussi un cas d'école dans le genre. Mais à part ça, pour le côté faible moyens financiers, c'est vrai qu'ils ont pas non plus les ronds que les gros partis ont. Les petits partis rencontrent toujours pas mal de problèmes pour se financer (les gros aussi, mais l'échelle est différente). Chais pas si tu te souviens de ma période droite libérale, mais si je m'occupais pas du graphisme (bénévolement), on aurait été bien plus limités dans notre campagne. Mais nous, on faisait l'inverse. On essayait de faire la com' la plus pro possible pour déstabiliser le parti libéral et consors, donner l'impression d'avoir une force de frappe considérable et d'être déjà bien établis (ce qui s'est avéré être épuisant).

  5. Donc, en fait, ils sont contents que tu parles d'eux, Gaël !

  6. @Bretzelman Je n'ai pas souvenir de cette période, mais je serais curieux de voir le résultat de ton travail par contre. :yes: @Pom Au vu de leurs campagnes je ne sais pas s'ils sont vraiment humains et donc capables d'émotions basiques telles que la joie ou la tristesse, mais c'est vrai que comme je le disais, même négatif mon article fait parler d'eux. On notera au passage qu'un parti qui préfère les jolis chatons aux frontaliers, c'est quand même un parti d'exception. Mais au final cette affiche pue le misérable raclage de voix via l'émotionnel crédule des moutons populaires, une technique banale mais éprouvée. :roll:

  7. Mais au final cette affiche pue le misérable raclage de voix via l'émotionnel crédule des moutons populaires, une technique banale mais éprouvée. :roll:
    Chat a raté

  8. Euh.. très mignon le chat effectivement (bisou)

  9. Ouaih, comme disent certain, il n'existe pas de *mauvaise* publicité.

Les commentaires sont fermés

Les commentaires sur ce billet sont fermés, en cas de problème tu peux toujours utiliser le formulaire de contact.