Ce 09.09.09 sera marqué à tout jamais par l’arrivée du premier article sérieux sur ce blog.

En effet, demain nous serons le 10 septembre, journée mondiale de prévention du suicide.

Si tu as la chance d’être genevois avec un loft donnant sur la rade, tu remarqueras probablement vers 21h00 que notre jet d’eau aura pris une teinte rouge.

Cette illumination en rouge symbolise la prévention du suicide des jeunes et donne un reflet à la campagne. (10septembre.ch)

L’évènement local est organisé par l’association Stop Suicide, active dans la prévention pour la région de Genève. Un stand d’information sera accessible dès 19h30 aux Bains des Pâquis, avec divers discours officiels de personnalités suisses.


13 commentaires

  1. Ca manque un peu de cynisme tout ça.

    Tous à poiiiil ! :mrgreen:
  2. Dois-je te rappeler que j’ai reçu des menaces envers mon intégrité physique si j’osais faire du cynisme sur le sujet. :lalala:
  3. Ouais, le cynisme sur le sujet du suicide c’est très moyen drôle.

    Mais sur le reste !
    Merde, t’as été payé ou quoi ? :mrgreen: :lalala:
  4. Hahaha! Stop suicide…

    Quand on en arrive là, c’est que le marasme ambiant est à un niveau assez costaud.
    Si on arrêtait de s’en foutre et qu’on s’occupait vraiment des gamins qui cherchent à savoir ce qu’il vont faire de leur vie, ça se passerait déjà mieux.
    J’ai connu des patrons qui n’engageaient des apprentis que pour le faible coût d’un main d’oeuvre malléable.
    Et les apprentis en question qui loupent leur examen final deux fois consécutives, ça fait rougir le jet d’eau encore un peu plus.
  5. @Kurios
    Mais… quel rapport ?
  6. @Kurios
    A chacun son domaine. Il y a ceux qui préviennent le suicide (l’association Stop Suicide), ceux qui viennent en aide aux personnes en détresse (les permanences téléphoniques), et ceux qui devraient gueuler sur ce genre de patron (le tribunal des prud’hommes).

    Ce sont trois entités différentes avec chacune son utilité, faut pas dénigrer l’une d’entre-elles sous prétexte qu’une autre fait parfois mal son travail pour les rares cas que tu cites.
  7. @Gaël: je ne sais pas pourquoi, mais ton article me semble légèrement orienté (evilfinger) Quelqu’un t’aurait-il effectivement moyenné une « avance » pour faire cette pub là???

    Trève de paisanterie! Je tiens toutefois à rappeler qu’il n’y a pas que les jeunes (ados) qui se suicident, mais que le taux est également très élevé chez les personnes âgées…mais on en parle moins!

    Le débat sur le suicide est rempli de zones « délicates » et de points souvent difficilement abordables…mais je pense qu’il est important d’en parler, et pas qu’une fois dans l’année!!!!!
  8. Le rapport est qu’une telle association existe prouve le malaise général.
    D’autre part, ce genre d’action me parait totalement inutile vu que tout le monde s’en fout. Est-ce que ça va changer quelque chose? Non. Alors quoi?

    Les gens vont en parler? Oui, 2 minutes.

    Et il me semble que prévenir le suicide est assez proche d’essayer d’en identifier les causes, donc le voilà le rapport, non? Suis-je clair? (Oui, parce qu’il est possible que je sois le seul à me comprendre.)
  9. @kurios:
    Une fois que les causes sont établies (meme s’il y en a forcement plusieurs), il est plus facile d’agir dessus…essayer de travailler sur ces causes afin de diminuer au maximum les suicides… il suffit parfois de pas grand chose, mais ce qui est sur, c’est qui si personne ne fait jamais rien, les choses ne changeront jamais.

    Il est peut-être utopiste de penser éradiquer complétement le suicide, mais si on arrive à le faire diminuer c’est déjà bien!

    Sans essayer on ne fait rien, et on avance pas!

    Mais je suis d’accord qu’il ne suffit pas d’en parler 2 minutes…. c’est pour ça d’ailleurs que des assoc existent! elles en parlent toute l’année!
  10. @Kurios
    Ca reste que la Suisse a l’un des taux les plus dramatiques de suicides d’Europe et que parallèlement… elle est l’un des rares pays d’Europe à ne pas avoir de programme de prévention du suicide étatisé !
    Le lien existe très certainement.

    Quant au coup de gueule, à l’éternel « ça sert à rien de toutes façons », pour le sida dans les années ’90 c’était un peu la même chose : évidemment que d’en parler ne résout pas tout, mais c’est un début. Ca permet une conscientisation, les gens sont plus sensibilisés et les institutions plus encouragées à donner des fonds pour une meilleure prévention.

    Rien n’est absolument et irrémédiablement magique. Mais on a toujours le mérite d’essayer.

    Je vois par contre assez mal l’utilité de prétendre que « ça sert à rien ». Qu’est-ce qui sert alors, face à une problématique aussi complexe ?
    On enferme tout le monde ?
  11. C’est une très bonne chose d’en parler ! Surtout pour sensibiliser… et pas seulement pour les personnes qui en sont sujettes, mais aussi pour les proches qui peuvent ENORMEMMENT aider !

    Le suicide peut être une étape de la dépression, souvent mal interprétée par les non professionnels ou ceux qui ne l’ont jamais subie… La dépression est une maladie où le cerveau ne fonctionne pas vraiment correctement, où toutes les pensées passent par la case « idées noires »… Inutile de préciser qu’on en vient vite à penser à la mort et à notre relation avec elle…

    Il faut aussi préciser que la personne en dépression n’a pas forcément conscience d’être dépressive et ne saura encore moins se positionner quand à ses idées noires… là le suicide devient proche…

    Pourquoi le suicide ?
    La personne en dépression se sent seule, abandonnée de tous et demande de l’attention… même si ce n’est pas le cas, la personne le ressent très fort ! (case « idées noires ») et va chercher à attirer l’attention en se plaignant, en étant désagréable, en montrant que « quelque chose » ne va pas. Mais attention ! La personne ne sait pas forcément que « quelque chose » ne va pas et ne se rend ABSOLUMENT pas compte qu’avec son attitude elle fait peur plus qu’elle donne envie de l’aider…
    Des amis s’en séparent alors pour se protéger, et la dépression et la solitude ne sont qu’aggravée…
    La personne dépressive pense alors qu’elle ne va pas assez mal pour avoir droit à de l’aide et peut alors penser à se mutiler et progressivement aller au suicide ne sachant plus quoi faire/penser pour demander de l’aide…

    Quoi faire ?
    NE PAS écarter la personne en dépression d’un groupe/d’une activité en pensant qu’elle ne va pas bien et qu’il lui faut un peu de solitude ! (renforce le sentiment d’abandon)

    Lui montrer qu’on l’apprécie vraiment en faisant des activités ensembles et régulièrement. La dépression amène à la parano, qui fait que l’on croit vite que nos amis nous détestent, même si le contraire est dit maintes fois !

    Petit à petit lui faire prendre conscience de son état et l’amener à se faire suivre en psychiatrie. On vit dans un monde où psy = folie et il n’est pas facile d’accepter qu’on ait besoin d’aide…

    Et TOUJOURS garder des pensées amicales et des petits mots amicaux ! Même 1 sms par jour suffit, une tape sur l’épaule, une emprise dans ses bras, un « salut » avec un sourire, etc… Vous ne vous en rendez pas compte, mais quand on est de l’autre côté c’est ENORME !

    Se rendre compte aussi que tout ce que j’ai expliqué là, la personne dépressive ne s’en rend ABOLUMENT PAS compte ! Les idées sont brouillées et il est très difficile d’avoir un raisonnement clair !


    Ce n’est qu’un cas parmi d’autre et c’est très succinct, mais je suis persuadé que si tout le monde en est conscient et arrête ainsi d’avoir peur d’une personne en dépression, le taux de suicide en sera grandement amélioré ! Pis… la dépression n’est pas une maladie contagieuse !

    Sinon je vais très bien, ma psy s’occupe bien de moi et je remonte la pente (roses)
    Enfin voilà, si ça peut aider…
  12. @DePassage
    Merci pour toutes ces informations. Plus on en parle, moins le sujet sera tabou. (chinois)
  13. Vous vouliez du cynisme ? => +1, faudrait qu’ils arrêtent de salir nos beaux chemins de fer ! C’est vrai quoi, on arrive le lundi matin pour aller au boulot et on voit un bras, une jambe, du sang … (evilfinger)

Tu peux même laisser ton avis

Prends juste note que tout commentaire désobligeant, illégal, publicitaire, agressif, mal écrit ou tout simplement ennuyeux sera cruellement supprimé sans préavis, sans explication et sans excuse par le dictateur autoproclamé actuellement au pouvoir.

|-| XX( ??? <3 ;-) :yes: :twisted: :roll: :oops: :no: :mrgreen: :lalala: :idea: :evil: :cry: :crazy: :arrow: :?: :-| :-x :-p :-o :-P :-D :-? :-) :-( :!: 8-O 8) (zzz) (woohoo) (vomi) (tusors) (troll) (suisse) (suicide) (sigh) (siffle) (roses) (radoteur) (pope) (pleure) (pendu) (ouch) (mur) (mechant) (lulz) (lol) (hum) (haha) (god) (fou) (fache) (evilfinger) (endormi) (embarrasse) (coucou) (chinois) (censored) (bouffon) (bisou) (badday) (avosordres) (applau)

Sur le même thème