L’histoire du jour se passe dans une petite commune du canton de Zoug, une famille originaire des Balkans y réside depuis vingt ans. L’été passé les parents décident de déposer une demande de nationalité pour leurs enfants, deux filles et un garçon de douze ans.

Les deux premières obtiennent le passeport, mais pas le garçon. Le motif officiel évoqué est clair, « l’enfant ne reconnaît ni la portée ni les effets d’une naturalisation. Ainsi, il ne peut se faire aucune opinion propre ni l’exprimer clairement. » 

Une précision s’impose, le petit homme en question est handicapé mental.

Heureusement, le conseil communal précise que « le garçon pourra redéposer une demande de naturalisation dans quelques années » . Ouf alors, on aurait pu facilement croire qu’il s’agissait en fait d’une décision stupide ou xénophobe. Nous voilà rassurés, même si le parti majoritaire du canton de Zoug est l’UDC ce choix est malgré tout le fruit d’une réflexion mesurée.

Ainsi, c’est avec un immense plaisir non dissimulé que je remet le prix de « Notion d’Infini » du jour à l’ensemble du conseil communal de cette petite commune zougoise anonyme.

,    

S’il y a bien une chose qui m’a marqué lors de ma pitoyable expérience militaire c’est bien la bouffe immonde servie aux repas en campagne. De la viande de singe baignant dans une espèce de diarrhée alimentaire forçaient les recrues à apporter leur propre nourriture, conditionnée sous forme de boites de conserves achetées en grande surface. C’était ça ou la courante assurée en fin de soirée, heureusement qu’on dormait dehors.

Hier, la Swiss Armed Forces Culinary Team (SACT) a gagné le dernier round de l’Olympiade des cuisiniers militaires dans la catégorie des forces armées.

Les équipes ont dû préparer leur menu dans des conditions de campagne et dans le délai imparti, sous les yeux vigilants du jury et des spectateurs. Un travail précis, une organisation parfaite et un excellent esprit d’équipe étaient indispensable pour la réussite de cette épreuve. Le jury a évalué la mise en place et la propreté, la préparation dans les règles, la présentation, la caractère novateur, ainsi que la saveur des plats.

Source : DDPS

L’armée tente décidément de redorer son blason terni de tous les côtés, espérons que les recrues actuelles pourront quelque peu profiter des cuistots olympiques, ne serait-ce que pendant la courte période médiatique de l’évènement.

En ce qui me concerne, le simple fait de penser à cette bouillie abjecte servie en campagne me laissera toujours un goût de merde au fond de la bouche.

   

On cause, on cause, et la frontière des 5’000 commentaires est franchie dans la plus totale indifférence.

Si les 10’000 sont atteint avant la fin de l’année alors je m’engage à voter UDC aux prochaines élections. J’irai également militer pour la clope dans les lieux publics et j’adhérerai à l’association Pro-4×4. J’irai m’acheter une télévision, paierai Billag et soutiendrai les défilés militaires.

Une fois tous ces actes dignement effectués je pourrai enfin arrêter les drogues hallucinogènes, rebrancher mon cerveau et reprendre une vie d’humain normal.

Let’s flood!

,    

Amertume et déconvenue sont de la partie en ce lundi matin, les Confettis n’ont pas été élus malgré un magistral soutien civique. Les votations ont comme de coutume provoqué une révolution au sein du système genevois, on peut du coup s’attendre à d’énormes bouleversements ces prochains jours, notamment :

- Diminution de la température extérieure
- Chute de feuilles mortes
- Vols d’oiseaux
- Eau froide dans le lac

C’est effrayant. Le peuple suisse sera-t-il prêt à subir tant de changements ?

Ne reste maintenant plus qu’à attendre l’annulation de tout cela par le Tribunal Fédéral.

   

Comme je te le disais hier, l’atelier logiciel Windev va très prochainement sortir en version 14. Depuis les premières versions nous autres vieux développeurs ridés avons pris l’habitude de voir des pinups sur les boites cartonnées du logiciel, sans doute pour attirer l’informaticien moyen qui est, comme chacun le sait, puceau et assoiffé de sexe.

(bienvenue à mes nouveaux visiteurs de Google au passage)

Dans la brochure promotionnelle en PDF, on s’arrête avec stupéfaction sur la deux cent dix-septième nouveauté de la bête.

La cow girl presque à poil pourra dorénavant ouvrir le portail de son ranch depuis ses pâturages, le far west n’est plus ce qu’il était.

   

Ha ha! Point de superstition en ce qui me concerne, en opposition à une certaine quantité non négligeable de mes confrères développeurs qui ont exercé une pression indéniablement justifiée sur les créateurs du célèbre atelier logiciel Windev.

La technologie informatique a beau évoluer de manière spectaculaire, elle sera toujours soumise au facteur retardant situé entre le dossier de la chaise et le clavier.

, ,    

Pour être certain de ne pas être déçu par le résultat des votations, pour ne pas être pris pour un con par un Tribunal Fédéral qui annule les décisions populaires, une seule solution : Votez confettis!

Un acte citoyen qui repositionne les votations populaires à leur juste place.

   

Enseigner la programmation aux débutants est un vrai moment de plaisir, on a toujours l’impression de parler une langue extraterrestre.

« Comme je le disais, en Java le polymorphisme est utilisé conjointement à l’héritage ou à l’implémentation d’interfaces. » 

Parfois les sous entendus sont amusants.

« Dans ce cas vous devriez utiliser une collection de String. »

Les cours d’informatique de base ont aussi leurs termes graveleux.

« La plus petite unité informatique est le bit. » 

On pourrait croire que le pire est atteint, mais il n’en est rien. Les ordinateurs du futur utiliseront la technologique quantique qui sonnera le glas des bits. Et le nom de la nouvelle unité de base?

Le qubit!

En attendant la kooye et le fyon, on peut constater que l’informatique du futur est vraiment prometteuse.

, ,    

Lors de l’été 1997, le système de surveillance sous-marin de la United States Navy a enregistré a plusieurs reprises un bien curieux son d’ultra-basse fréquence émit dans les eaux de l’océan Pacifique. Un nom de code lui a même été donné, le Bloop. Les chercheurs se sont penchés dessus mais n’ont rien trouvé qui expliquerait ce phénomène, les hypothèses fusent.

- Baleine bleue gigantesque
- Sous-marin nucléaire top secret
- Plusieurs créatures marines hurlant de concert
- Chants d’icebergs
- Monstre marin inconnu

Il n’y a actuellement toujours aucune explication scientifique concrète sur son origine, et pour corser l’enquête il n’a plus été entendu depuis lors.

Petit extrait normalisé des meilleurs moments.

Le lieu d’émission a été localisé proche du point Némo, c’est-à-dire le point de l’océan le plus éloigné de toute terre émergée, ce qui ne fait que renforcer le mystère. Le son s’est ensuite propagé dans un rayon aquatique de cinq-mille kilomètres et a ainsi pu être détecté et enregistré.

Flippant non?

Sources : Bloowatch, Wikipedia

,    

La Suisse doit être le seul pays au monde où tu te fais emmerder par la justice sans avoir commis le moindre acte répréhensible.

,    
1 sur 212